"Andromaque" de Racine - Acte I, scène 1 Commentaire Composé by achill

"Andromaque" de Racine - Acte I, scène 1
Commentaire composé qui traite de la scène d'exposition de la pièce de Racine. Cette scène s'ouvre par un dialogue entre Oreste et Pylade.
№ 4438 | 1,290 mots | 0 sources | 2007 | FR
Publié le mars 18, 2008 in Littérature , Danse et Théâtre
4,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce commentaire dresse le portrait d'Oreste qui avoue à son confident Pylade qu'il aime encore Hermione. Oreste doit faire un choix et faire face à ses responsabilités : envers son peuple - étant ambassadeur - et envers son coeur - étant amoureux d'Hermione, fille de Ménélas.
Oreste est voué à une fin tragique et sombre alors dans la mélancolie car il est tiraillé entre ces deux mondes.

I. Les éléments d’exposition

A- Présentation des acteurs (personnages agissants)
B- Evocation de l’action
C- Une Exposition conforme aux exigences

II. Tragique racinien

A- Dégradation de l’héroïsme par la passion amoureuse
B- Oreste, incarnation de la fatalité
C- L’ironie tragique

Extrait du document:

Les rimes d’«Oreste» avec «funeste» (6), «mélancolie» (17)/ «ensevelie»(18), «sort»(27)/ «mort» (28) indiquent qu’Oreste est un personnage voué à la mort et enclin au sucide par tempérament : «la mort que vous cherchiez toujours» (20) et malédiction familiale (le festin d’Atrée) même si elle n’est pas évoquée dans le texte.
Le «oui» (1) est intéressant, il annonce le seul discours positif qu’Oreste aura pendant tout le reste de la pièce.
Jusqu’ici, ça n’était pas le cas non plus : «son courroux» (3). Les dangers pour Oreste ne viennent pas de l’extérieur, puisqu’il est rescapé du naufrage.
Pylade a peur d’éveiller le caractère contradictoire d’Oreste qui le ramenera à la mélancolie : «si j’ose le dire».
Et il a raison : le premier mot de la réplique d’Oreste est «Hélas».

Commentaires