"Ce que dit la Bouche d'ombre" de Victor Hugo Commentaire Composé by Nina

"Ce que dit la Bouche d'ombre" de Victor Hugo
Commentaire composé d'un extrait des "Contemplations" de Victor Hugo, dans lequel il fait en apparence l’éloge de Dieu, mais en réalité fait celle des poètes qui sont censés guider les hommes au travers des messages que Dieu leur transmet.
№ 1938 | 750 mots | 0 sources | 2005
Publié le nov. 26, 2007 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A travers ce poème, Hugo définit le rôle du poète tout comme dans Fonction du poète. Il y décrit un poète à la dimension messianique et omniprésent. Il s’inspire de la nature qui l’aide dans sa création et il s’en sert afin d’exprimer ses pensées et convaincre à son tour le lecteur.
Le commentaire est découpé en deux parties.
La première partie étudie la fonction du poète tout en analysant comment la structure du poème permet l'expression des idées d'Hugo, alors que la deuxieme partie s'intéresse au rôle de la nature dans l'art poétique.

Extrait du document:

Selon Hugo, la nature a un langage. C’est Dieu qui lui a donné, ainsi il peut communiquer car Dieu est le verbe. Hugo affirme avoir connaissance de ce langage et de ce fait est assimilé à Dieu lui-même. Il est ainsi placé au dessus des autres hommes, c’est l’intermédiaire : il les instruit grâce à son savoir de poète, c'est-à-dire grâce à sa position privilégiée avec Dieu et à sa capacité à passer outre les limites du genre humain au travers de sa poésie (comme Baudelaire dans Elévation). Plus qu’un intermédiaire, Hugo semble se faire l’avocat de Dieu. Ce poème est semblable dans sa structure aux plaidoiries : il emploie des questions de rhétorique et captive le lecteur, il utilise de nombreuses anaphores qui renforcent l’effet de la démonstration : «Crois-tu» est répété six fois, il débute et clos son poème par «Tout parle» qui induit un enchainement logique et, enfin, il glorifie Dieu «que Dieu se serait, dans son immensité».
  • Commentaire portant sur ce poème extrait du recueil "Les Châtiments" de Victor Hugo qui justifie sa position de poème liminaire d'une oeuvre engagée notamment en analysant le rôle du banni et de ses fonctions.
    № 12256 | 830 mots | 0 sources | 2006 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé du poème « Soleils couchants » de Victor Hugo portant sur une description d'un paysage nocturne, marqué par une nature aquatique et montagneuse.
    № 26243 | 1,530 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Analyse de cette oeuvre écrit par Victor Hugo en 1840 qui est un texte didactique s'intéressant à la fonction du poète.
    № 6365 | 960 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires