"Archives de l'Occident" de Guyotjeannin Commentaire de Texte by ChristianHistoire

"Archives de l'Occident" de Guyotjeannin
Commentaire d'un extrait de l'ouvrage de Guyotjeannin, qui analyse l’éloge funèbre de Gérard de Crémone, traducteur et grand scientifique, décédé en 1187.
№ 2625 | 3,450 mots | 0 sources | 2006
Publié le janv. 16, 2008 in Histoire , Littérature , Langues Orientales
9,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Gérard de Crémone a participé, par la mise en valeur d’œuvres inconnues ou oubliées dans l’Occident, à la renaissance du XIIème siècle, et a ainsi permis au monde latin de rattraper une partie de son retard. En effet, son œuvre est très importante : il a traduit en latin 71 traités arabes (ou grecs transposés en arabe) dans tous les domaines des sciences, et notamment de la médecine.
Cet éloge funèbre a probablement été rédigé par des amis de son milieu, eux aussi très instruits, et montre que Gérard de Crémone fut probablement le traducteur le plus prolifique de son siècle.

I. Le rôle de l’Eglise

A) Le retard des Latins
B) La mise en avant du rôle de Gérard de Crémone

II. L’apport de l’Orient

A) L’avancée technologique de l’Orient
B) L’importance de la reconquête de Tolède

III. L’appropriation d’un savoir nouveau

A) L’importance des traducteurs
B) Des traductions qui engendrent des progrès

Extrait du document:

Comme on le voit avec la liste des ouvrages que Gérard de Crémone a traduit, dans des domaines aussi divers que la dialectique, l’astrologie, la philosophie, la médecine et la géomancie, l’œuvre des traducteurs au XIIe siècle a été considérable. Ce sont eux qui vont apporter à l’Occident latin une grande partie des héritages arabes et grecs.
Mais les traductions tolédanes furent celles des œuvres originales des philosophes arabes et juifs eux-mêmes, comme les divers traités d’Alkindi et d’Alfarabi traduits par Gérard de Crémone. Cet ensemble de traductions a exercé sur la pensée du siècle suivant une influence profonde, durable et relativement homogène.
Ainsi la pensée d'Aristote (IVe siècle) a-t-elle été diffusée grâce à l'œuvre immense d'Averroès, philosophe et savant arabe (1126-1198), qui a consacré sa vie à l'étude et aux commentaires d'Aristote.
  • Fiche de lecture du livre "Le Conseil de l'Europe" de Royer Aline portant sur le fonctionnement de cette institution internationale.(pdf)
    № 27804 | 3,595 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    9,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture résumant l'ouvrage « L'Afrique au secours de l'Occident » d'Anne-Cécile Robert qui veut par ce travail, donner la parole aux réalités africaines cachées par des discours idéologiques.
    № 19447 | 3,475 mots | 0 sources | 2010 | détails
    9,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire portant sur le chapitre X de l'ouvrage de T. Hobbes : "De Cive" traitant de la violence instinctive de l'homme hors de la société.
    № 12383 | 2,425 mots | 0 sources | 2009 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires