« Droit constitutionnel », Georges Vedel Commentaire de Texte by jeremy37

« Droit constitutionnel », Georges Vedel
Commentaire d'un extrait du manuel « Droit Constitutionnel », de Georges Vedel se demandant si les régimes parlementaires et présidentiels ne sont pas devenus paradoxaux.
№ 21882 | 1,510 mots | 1 source | 2010
Publié le déc. 21, 2010 in Droit
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Deux régimes, parlementaire et présidentiel, s'opposent en divers aspects à leur état originel, mais force est de constater que la différenciation des deux régimes s'atténue. Georges Vedel était un professeur de Droit public nait en 1910 et mort en 2002, mais il a été aussi entre autre membre du Conseil constitutionnel. Il a participé à l'évolution du Droit public à travers sa doctrine, il a apporté beaucoup au Droit positif français. Le texte étudié est extrait du manuel « Droit Constitutionnel », il débute à «Enfin, les transformations et la véritable mutation » et se termine à «des observateurs politiques notent un « présidentialisme » larvé ». Ce texte a donc une forte importance dans la doctrine, au sens où Georges Vedel fut très reconnu pour son apport à la doctrine. Les régimes parlementaires et présidentiels qui sont, traditionnellement en opposition dans leur fonctionnement, sont ici rapprochés par G. Vedel.

I) Une parlementarisation du régime présidentiel
II) Une présidentialisation du régime parlementaire

Extrait du document:

En effet, même s'il est nommé par le chef de l'Etat, donc dans le régime parlementaire anglais cela sera la reine. Mais la nomination doit recevoir l'approbation de la majorité de la Chambre des communes. Ceci nécessite alors que le parti du premier ministre doit être majoritaire dans cette chambre, eux-mêmes élus par le peuple, il apparaît alors que le premier ministre est élu indirectement par le peuple.

Commentaires