"Eugénie Grandet", Balzac Commentaire de Texte

"Eugénie Grandet", Balzac
Commentaire des premières pages du roman "Eugénie Grandet" de Balzac , passage où l'écrivain dresse le portrait du personnage 'Monsieur Grandet', son père.
№ 15490 | 1,500 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 02, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tous les siècles ont vu des auteurs privilégiant le réalisme tels que : Villon au XVème siècle, La Bruyère au XVIIème, Marivaux au XVIIème, mais c'est au XIXème siècle que le récit réaliste se développe dans le cadre d'un mouvement littéraire. Ce courant donne pour mission au roman de retranscrire le mieux possible la réalité, de peindre le réel, au travers des personnages banals aux sentiments vrais. Au XIXème siècle les grands auteurs de ce mouvement furent : Flaubert, Zola, Maupassant,et Balzac. Ce dernier commence d'ailleurs en 1831, l'écriture de l'ensemble d'ouvrages qui formeront dés lors la Comédie Humaine : un ensemble de cent trente sept œuvres comprenant des romans fantastiques, philosophiques, des contes, des essais, ainsi que des romans réalistes comme Illusions Perdues ou Eugénie Grandet.

I. Caractère du père d'Eugénie Grandet, notamment sa richesse, son avarice méthodique
II. Le cadre réaliste que peint Balzac et sa fonction

Extrait du document:

Dans un dernier temps, on peut voir que le père Grandet avant d'être un homme d'affaire riche et puissant, est un homme des plus banals : « Encore nommé par certains gens le père Grandet » au travers aussi de sa description physique : « le tonnelier alors âgé de quarante ans ». Balzac fait ressortir le caractère vraisemblable de ce personnage auquel le lecteur peut facilement s'identifier.

Commentaires