"L'enfant-élève : dynamiques familiales et expérience scolaire" de Bernard Charlot et Jean-Yves Rochex Commentaire de Texte by alexa

"L'enfant-élève : dynamiques familiales et expérience scolaire" de Bernard Charlot et Jean-Yves Rochex
Commentaire de l'article "L'enfant-élève : dynamiques familiales et expérience scolaire" de Charlot et Rochex portant sur l'interdépendance entre famille et école.
№ 31481 | 2,860 mots | 4 sources | 2007 | CH
Publié le août 25, 2015 in Sociologie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis plusieurs siècles, dans les sociétés occidentales le rapport famille- école développe une dynamique certaine, inscrite dans un triple mouvement de scolarisation des enfants, de privatisation – socialisation de la famille et d'individuation de ses membres. Cette dynamique se poursuit dans la société contemporaine en y introduisant un nouvel élément important : l'interdépendance croissante de la famille et de l'école, qui se traduit par l'insertion professionnelle du jeune. D'où la double pression de la réussite scolaire : la famille intéressée par la réussite sociale donc scolaire, et la société qui présente le même intérêt. Cette pression est renforcée par le caractère concurrentiel de la réussite scolaire, ce qui fait que désormais l'enfant se trouve être enfant- élève.

1) Analyse critique de l'article
2) Discussion thématique

Extrait du document:

L'accent est mis sur la théorie de l'habitus de Bourdieu et Passeron dont la teneur est la suivante : l'habitus se définit comme l'ensemble des dispositions psychiques durables et transférables suite aux conditionnements sociaux. L'intérêt de ces auteurs pour cette théorie vient du fait qu'elle a fortement marqué la sociologie des années 1960 et 1970. Pratiquement, la théorie de Bourdieu et Passeron est double : elle rappelle que c'est une position dans l'espace social qui est en jeu dans l'école, de même qu'elle éclaire sur la question des rapports entre famille et école.

Commentaires