"La Règle de Saint Benoît" et le "Plan du Monastère de Saint-Gall" Commentaire de Texte by RoxaneRmx

"La Règle de Saint Benoît" et le "Plan du Monastère de Saint-Gall"
Commentaire de deux documents "La Règle de Saint Benoît" et "Plan du Monastère de Saint-Gall" expliquant la façon dont la vie religieuse s'organisait au sein des monastères bénédictins à partir du VIe siècle.
№ 31344 | 5,580 mots | 3 sources | 2015 | FR
Publié le avr. 30, 2015 in Histoire , Religion
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les documents suivants rejoignent tous deux le thème de la vie monastique durant le Moyen-Âge. Le premier est un texte regroupant des extraits de La Règle de Saint Benoît, rédigée vers 529-530 par Benoît de Nursie (480-547), abbé au cours du VIe siècle. Le second est, quant à lui, un plan détaillé du monastère de Saint-Gall au début du IXe siècle, réalisé vers 820 afin de procéder à sa reconstruction. Ce plan, seul dessin d'architecture majeur entre la fin de l'Empire Romain et le XIIIe siècle, ne fut cependant jamais construit.
Lorsque Benoît de Nursie fonde son premier monastère, le monastère du mont Cassin, la chute de l'Empire Romain vient d'avoir lieu. L'économie est dès lors réduite à néant et plonge la population dans la nécessité.

1. L'émergence du monachisme chrétien et son fonctionnement selon La Règle de Saint Benoît
2. La structure des monastères bénédictins conformes à sa mise en pratique

Extrait du document:

L'idéal monastique émanant de La Règle de Saint Benoît est clairement défini par les devoirs que sont l'ascèse, la prière, le travail manuel, la stabilité, et l'obéissance à l'abbé. Les règles et la discipline sont pour la vie monastique d'une importance capitale. En effet, sans cela, nombre de péchés sont susceptibles de venir entacher la quête spirituelle des moines, comme l'oisiveté par exemple. Benoît de Nursie la décrit d'ailleurs comme étant « l'ennemie de l'âme » (l.19), et précise que même les moines malades auront une tâche dans la mesure de leurs capacités « de façon qu'ils ne soient point oisifs » (l.22). Pour véritablement ancrer cette discipline dans la vie des moines, Benoît rythme les journées de ces derniers de façon répétitive et saccadée.

Commentaires