« Le Cid », Corneille - Acte III, scène 4 Commentaire de Texte by damemaruyama

« Le Cid », Corneille - Acte III, scène 4
Commentaire des vers 957 à 1000 de la scène 4 de l'acte III de la tragédie « Le Cid », de Corneille se demandant en quoi cette scène est caractérisée par la présence d'un pathétique continuel.
№ 26710 | 1,245 mots | 1 source | 2011 | FR
Publié le oct. 27, 2011 in Littérature , Danse et Théâtre
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le texte que nous avons à étudier est la scène 4 de l'acte III (vers 957 à 1000), issu de la tragédie « Le Cid » de Corneille. Dans le début de l'acte III, Rodrigue s'est présenté chez Chimène, mais c'est Elvire qui le reçoit. Il vient chercher la mort. Il n'a que le temps de se cacher quand Don Sanche arrive pour se mettre au service de Chimène et enfin Chimène parle à cœur ouvert avec Elvire : certes elle veut se venger mais elle déclare qu'elle continue à aimer Rodrigue. La scène 4 est la scène centrale à tous points de vue. Rodrigue et Chimène vont montrer leurs sentiments. Rodrigue est là pour pousser la jeune fille à se venger : il n'exprime aucun regret et il affirme que s'il a tué le Comte c'est par amour pour elle : « un homme sans honneur ne te méritait pas ». L'amour et l'honneur vont dans le même sens et Chimène, stimulée par l'exemple de Rodrigue, déclare qu'elle a son honneur à soutenir et son père à venger. Mais elle se refuse à tuer Rodrigue de sa main. Rodrigue insiste parce qu'il aime Chimène. Ils sont tous les deux dans une impasse. La gloire est au centre des actions des protagonistes. La scène est émouvante car elle vient des sentiments et de la cruauté à laquelle sont soumis Rodrigue et Chimène.

Extrait du document:

La réaction de Chimène montre sa vulnérabilité. Face aux demandes de Rodrigue, elle fait preuve de souplesse et d'habileté : elle tient un double langage. Elle masque sa faiblesse et donc son amour, en recourant à des arguments fallacieux ou à des sophismes. Elle proteste en affirmant que sa gloire sera plus grande en laissant vivre Rodrigue et en montrant son ardeur à le poursuivre. C'est un faux-semblant, elle veut simplement éviter de le tuer. Au vers 972, « adorer » explique la stratégie de temporisation utilisée par Chimène. Nous assistons à une initiation pour les deux à l'héroïsme. C'est un apprentissage avec des difficultés et des obstacles.

Commentaires