"Le Cid", Corneille - acte V, scène 2 Commentaire de Texte by marilou

"Le Cid", Corneille - acte V, scène 2
Commentaire de la scène 2 de l'acte V du "Cid" de Corneille visant à déterminer comment le monologue permet d'exprimer le conflit entre l'amour et l'honneur. (pdf)
№ 16486 | 1,465 mots | 0 sources | 2006
Publié le juin 03, 2010 in Littérature
4,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le conflit de l'amour et de l'honneur domine une grande partie des pièces de Corneille, dramaturge du XVIIe siècle. Le Cid, joué pour la première fois en 1637, n'échappe pas à cette règle. Chaque héros de cette pièce est tiraillé entre passion et devoir (Rodrigue, Chimène, l'infante). Mais toujours, le personne arrive à vaincre ce dilemme; en faveur de l'honneur. Au contraire, dans cette scène (acte V, scène 2), l'infante choisit l'amour en essayant de se convaincre que son honneur ne sera pas blessé. Elle hésite quand même longuement dans un monologue passionnel où transparaît tout son amour pour Rodrigue. Corneille a écrit de nombreuses pièces, variant de la comédie à la tragédie. Mais, avec Le Cid, il hésita longtemps entre le qualifier de tragi-comédie ou de tragédie. Cette scène, qui relèverait
plutôt de la tragédie, montre le désespoir d'une infante victime du destin.

Extrait du document:

Le monologue est très marqué par la passion. Une passion forte et déchirante que l'infante ne peut pas contrôler. On trouve d'ailleurs le champs lexical de la passion (« amour », « désirs », « passion ») et une métaphore de l'amour (« mes feux »). De plus, elle valorise Rodrigue et est éblouie par son amour(« ta valeur », « vaillant », « un si digne choix », « a grand nom de Cid »). On trouve une certaine constance des sentiments de l'infante.

Commentaires