Lettre de mutation de Despesche à un intendant Commentaire de Texte

Lettre de mutation de Despesche à un intendant
Commentaire de la lettre de mutation de Despesche à un intendant permettant d'évoquer le statut et les compétences de l'intendant à une époque ou l'institution est encore en formation.
№ 23613 | 2,350 mots | 1 source | 2011 | FR
Publié le avr. 05, 2011 in Droit , Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La lettre étudiée est issue de « Les pouvoirs des Intendants sous Louis XIV particulièrement dans les pays d'élection de 1661 à 1715 », page 130, cité par C Godard. Ce texte est une lettre officielle de mutation adressée en 1647 à Lozières, intendant du Dauphiné. Elle n'est pas signée mais on peut penser qu'elle a été envoyée au nom du roi Louis XIV par la régente Anne d'Autriche ou par Mazarin, car les intendants, agents du Gouvernement, sont nommés et révoqués par le monarque. Ils sont, dans les provinces, le rouage principal de la monarchie administrative aux XVIIème et XVIIIème siècles.

I- Statut de l'intendant
II- Les compétences : « intendant de la justice, police et finances »

Extrait du document:

La police, sous l'Ancien Régime, ne concerne pas seulement, comme aujourd'hui, les matières d'ordre public, mais toutes les mesures nécessaires au bien public et à l'administration. Par conséquent, les pouvoirs de police de l'intendant sont extrêmement variés. Il connaît de ce qui touche à la sûreté et la tranquillité publique. Il doit empêcher tous les désordres et tout ce qui peut les provoquer, port d'armes, assemblées illicites, rébellions.

Commentaires