De la génétique à l'épigénétique, histoire d'un paradigme Dissertation by Phil89

De la génétique à l'épigénétique, histoire d'un paradigme
Devoir de philosophie se demandant si l'histoire de la génétique montre des paradigmes et si l'apparition de la génétique puis la transition de la génétique à l'épigénétique est une reconstruction.
№ 30853 | 6,600 mots | 8 sources | 2014 | FR
Publié le août 26, 2014 in Biologie , Philosophie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pour Thomas Kuhn dans La structure des révolutions scientifiques, le développement de la science se fait par des révolutions, des « moments critiques » au cours desquels « les spécialisent ne peuvent ignorer plus longtemps des anomalies qui minent la tradition établie dans la pratique scientifique ». Alors une théorie alternative apparaît et supplante l'ancienne. Du coup, une « nouvelle théorie est rarement ou n'est jamais un simple accroissement de ce que l'on connaissait déjà » : elle est une reconstruction, une réévaluation des faits antérieurs, un déplacement des idées. Dans le premier chapitre sur la « science normale », Kuhn introduit la notion de paradigme qui désigne les « modèles qui donnent naissance à des traditions particulières et cohérentes de recherche scientifique », bref des normes. Les révolutions scientifiques sont des transformations de paradigme. La génétique répond-elle à ce schéma ?

I. La génétique : un cas d'histoire des sciences khunienne
II. L'anatomie d'un succès
III. Les limites de la génétique et l'épigénétique : révolution paradigmatique ou crise scientifique ?

Extrait du document:

Mais depuis 1995 on attend toujours la révolution paradigmatique promise par Strohman. Il n'y a pas de paradigme concurrent qui ait pris la place du premier. Il n'y pas encore de changement de paradigme. Le modèle de la recherche en épigénétique est-il différent de celui de la génétique ? La génétique est lié à l'idée de modélisation analytique. Pour expliquer un caractère il faut trouver un objet, qu'il soit conceptuel ou matériel, c'est le gène. Il convient de répertorier des objets et de les étudier pour eux-mêmes. Aujourd'hui la recherche en épigénétique semble demeurer dans le même cadre théorique, paradigmatique que celui de la génétique.

Commentaires