Enfance et autobiographie Dissertation by rondoudou

Enfance et autobiographie
Dissertation sur les raisons pour lesquelles l’enfance est en grande partie le thème privilégié des autobiographes.
№ 1898 | 800 mots | 0 sources | 2007
Publié le nov. 25, 2007 in Littérature , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'enfance occupe une place cruciale dans la construction de la personnalité des hommes. Ce document fait une analyse de l’environnement familial durant l'enfance de trois auteurs : Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir et Georges Perec. Malgré des enfances différentes, tous trois ont des points communs qui font qu’ils se ressemblent d’une certaine manière. De cette période historique de grand chaos, se dévellope une passion qui leur est commune, la littérature.

Extrait du document:

L’environnement familial est le milieu dans lequel l’enfant évolue. Suivant la personne, ce milieu peut avoir des effets positifs, jouer le rôle de protection et lui offrir une enfance heureuse, comme dans les mots de Jean-Paul Sartre. Issu d’une famille bourgeoise, enfant unique, il est choyé par tous. A cette époque, à cause de la jeunesse de sa mère, il l’a considère plus comme une sœur et il est élevé par ses grands-parents. Son grand-père a beaucoup d’affection pour lui et devant celle-ci l’enfant devient comédien, il « joue à être sage.
A l’inverse Simone de Beauvoir dans les « Mémoires d’une jeune fille bien rangée », nous racontons comment son enfance sera marquée par le fait d’être une femme, vu que son père espérait avoir un fils. Son père était un éphémère avocat mais comédien amateur et sa mère une jeune femme issue de la petite bourgeoisie. Simone et sa sœur cadette ont vu la relation entre ses parents se dégrader et en on beaucoup souffert. Heureusement qu’il y a Zaza, qui devient la meilleure amie de Simone, malgré qu’elle souffre en silence du manque de réciprocité. Persuadée que seule les études peuvent le sortir de cette condition, à 15 ans, son choix est déjà fait. Elle sera un écrivain célèbre.
Alors que Georges Perec dans « W ou le souvenir d’enfance », on ne peut pas vraiment savoir si son enfance fut heureuse. Né de parents juifs émigrés, son père est tué en juin 1940 pendant la drôle de guerre et sa mère est déportée dans un camp de concentration. Malgré une enfance solitaire, renfermée et déboussolée par l’absence de ses parents, il a vécu des moments heureux avec sa tante paternelle Esther qui l’a adopté.

Commentaires