L'intégration économique du « Processus de Barcelone : Union pour la Méditerranée » Dissertation by alexa

L'intégration économique du « Processus de Barcelone : Union pour la Méditerranée »
Exposé sur l'intégration du projet d'Union pour la Méditerranée (UPM) lancé par Sarkozy pour renforcer économiquement la région méditerranéenne.
№ 31477 | 4,000 mots | 13 sources | 2015 | CH
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Intervenant dans un climat de dégradation des liens entre les pays des deux rives de la Méditerranée, le projet d'Union pour la Méditerranée (UPM) lancé par le candidat Sarkozy le 7 février 2007 à Toulon et confirmé le jour de son élection le 6 mai, a pour dessein de combler le fossé qu'existe et se creuse plus encore entre l'Europe et le Sud, par la création d'un cadre général et des conditions de dialogue entre l'Occident et l'Islam.

I. De la politique globale méditerranéenne au Partenariat Euromed
II. Les évolutions économiques de 1995 à 2008
III. « Processus de Barcelone : Union pour la Méditerranée » : la réanimation d'un projet mourant ?

Extrait du document:

La généralisation des partenariats passe, - depuis le milieu des années 1990 -, par un pluralisme d'accords de libre-échange entre l'UE et les pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine en s'alignant sur le langage courant de l'OMC, ce qui enlève à l'Euromed une certaine valeur ajoutée. En d'autres termes, la généralisation des partenariats crée un régionalisme économique concurrentiel qui n'est pas dépourvu de conséquences, à l'exemple de l'offensive commerciale américaine en Méditerranée et au Moyen-Orient à travers la signature d'accords de libre-échange avec le Maroc et la Jordanie ou encore la création de Zones industrielles qualifiées (ZIQ) comme en Egypte et en Jordanie .

Commentaires