L'organisation de l'espace mondial Dissertation by AmyV

L'organisation de l'espace mondial
Dissertation portant sur les paramètres de l'organisation de l'espace mondial comme celui des centres et des périphéries.
№ 13345 | 1,230 mots | 0 sources | 2009
Publié le janv. 04, 2010 in Géographie , Relations Internationales
4,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'organisation de l'espace mondial n'est qu'inégalités. En effet, à première vue, on distingue le fossé nord-sud, avec au nord les trois pôles puissants de la Triade : L'Europe Occidentale, le Japon et l'Amérique, puis au Sud des espaces beaucoup moins riches et beaucoup moins développés. Or, depuis une dizaine d'années, les périphéries des trois pôles profitent des délocalisations d'activités, ce qui les enrichit. Ainsi, l'organisation de l'espace mondial se diversifie, et est partagée entre des centres riches et puissants, ses périphéries, et des espaces en marge. Mais cette organisation de l'espace mondial ne s'organise-t-elle qu'en fonction des centres et des périphéries ?

I) Les trois pôles maintiennent leur prééminence
II) Les périphéries dépendent des trois pôles pour s'enrichir
III) Les pays oubliés et victimes de la mondialisation, forment des espaces en marge

Extrait du document:

Les espaces en marges sont soi oubliés, soi victimes de la mondialisation. En effet, les pays enclavés, c'est-à-dire qui n'ont pas d'ouverture sur la mer et sont donc éloignés des côtes sont handicapés au niveau du commerce, ce sont ainsi des pays vivriers qui ne produisent de la nourriture que pour la subsistance des paysans, avec de faibles surplus. On peut dire que ces pays sont au bas de l'échelle au niveau de l'organisation de l'espace mondial. Il y a des guerres civiles entretenues par la pauvreté qui repoussent les investisseurs. Il s'agit de l'Afrique intérieure, avec des pays comme le Népal ou le Bhoutan.
Il y aussi les pays mis au ban des nations comme Cuba qui est dirigé par une dictature, celle de Fidel Castro, et qui repousse les investisseurs, il y a également la Corée du Nord pour les mêmes raisons. La Birmanie également car elle est dirigée par une « junte », une dictature militaire.

Commentaires