La flexibilité est-elle toujours favorable à l'emploi en France ? Dissertation

La flexibilité est-elle toujours favorable à l'emploi en France ?
Dissertation sur les problèmes créés par l'instabilité des contrats qui lient l'employeur à son salarié en France.
№ 31425 | 1,890 mots | 0 sources | 2015 | FR
Publié le juin 28, 2015 in Économie , Sociologie , Finances
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le monde actuel est plongé dans une crise économique depuis déjà plusieurs années. Mais elle touche à ce jour de plus en plus de pays et menace ainsi les emplois des travailleurs du monde entier. Ces contrats qui lient l'employeur à son salarié est donc de plus en plus instable où en France près d'un français sur dix est au chômage. Dans une situation pareille, on va chercher des solutions pour remédier à ce problème qui prend de plus en plus d'ampleur. La flexibilité, une politique de gestion de la main-d'œuvre mise en place dans les entreprises afin d'adapter la production et l'emploi correspondant aux évolutions rapides de la demande, peut faire partie d'une des solutions.

1. La flexibilité a la particularité de favoriser l'emploi...
2. ... mais en temps de crise, elle ne s'avère peut-être pas si avantageuse que cela pour les travailleurs...

Extrait du document:

Selon les libéraux, la flexibilité des prix suffirait à garantir à plus ou moins long terme une égalité entre l'offre et la demande de travail. De ce fait, pour diminuer le chômage il faudrait également diminuer les salaires. Au lieu de licencier des employés lorsqu'elle entre dans une période creuse, il suffirait à l'entreprise de revoir leur salaire à la baisse, sachant qu'il s'agit d'une mesure prise à court terme. Comment être sûr que cela sera une mesure efficace ? Nous ne pourrons pas en avoir la certitude même si quelques exemples paraîtront assez révélateurs. Il suffit pour cela de regarder le modèle des États-Unis. Ils ont une plus grande flexibilité du travail que l'Europe et les salaires varient en fonction de la conjoncture.

Commentaires