La représentation théatrâle Dissertation by Etudiante

La représentation théatrâle
Dissertation de littérature comparée sur les œuvres suivantes : Phèdre de Racine, Hernani de Hugo, Le Mariage de Figaro de Beaumarchais et La Cantatrice chauve de Ionesco qui étudie les limites de la citation de Bruno Tackels.
№ 1576 | 1,440 mots | 0 sources | 2004
Publié le oct. 28, 2007 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« L'affirmation au théâtre m'a toujours fait l'effet d'un désastre, d'une trahison du théâtre par lui-même. Car l'espace du jeu est justement le lieu du trouble, où se perd le sérieux affirmatif et décidé d'une vérité sûre d'elle-même. »¨Par cette citation, Bruno Tackels centre son jugement sur le lieu théâtral. Il dénonce l'affirmation, c'est-à-dire la vérité des signes verbaux et des signes non verbaux dans l'espace de jeu qu'est la scène.

Extrait du document:

Le texte théâtral est un texte dialogué décrivant un monde et un espace imaginaire destinés à être représentés sur scène par des acteurs. Il y a donc deux types de signes sur une scène théâtrale : les signes verbaux et les signes non verbaux. Dans Phèdre, Hernani, Le Mariage de Figaro et La Cantatrice chauve, les signes verbaux et les signes non verbaux soulignent la vérité. Le décor constitué des aménagements, des costumes et des accessoires présente la vérité sur scène en tant que signe non verbal. Dans Phèdre, l'harmonisation du décor et des paroles crée un effet de vérité. Il y a un rapport étroit entre ce que le spectateur voit : une salle du palais royal de Trézène, et ce qu'il entend. Dans Hernani, la tentative de pittoresque et de folklore, dans les costumes notamment, contribue à créer un effet de vérité. L'opposition entre le riche costume de Don Carlos et le costume de montagnard d'Hernani permet d'accentuer l'effet de vérité aussi bien dans le texte que sur la scène. L'effet de vérité est plus marqué chez Beaumarchais qui se fait costumier. En effet, il décrit les costumes de ses personnages avec une minutie extrême. Hugo et Beaumarchais font du vêtement un signe qui apporte des informations sur le personnage, qui le le caractérise socialement. Dans La Cantatrice chauve, le décor est réaliste, il y a une profusion d'objets. L'illusion réaliste fait qu'une sonnerie de l'horloge répond à la première réplique de Mme Smith. Dans ces quatre pièces, le signe qu'est le décor contribue à produire un effet de vérité sur scène.

Commentaires