La situation de la Russie en 1917 Dissertation

La situation de la Russie en 1917
Exposé se demandant en quoi l'année 1917 marque un lent processus de sortie de guerre et de profonds bouleversements à venir pour la Russie.(pdf)
№ 31535 | 3,420 mots | 7 sources | 2015 | FR
Publié le oct. 31, 2015 in Histoire , Relations Internationales
9,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis le 30 juillet 1914 et la mobilisation générale de ses forces armées, la Russie
occupe le front est sur le théâtre européen de la guerre.
Du fait de l'alliance avec la France et la Grande-Bretagne, la Triple-Entente - nom de la coopération entre ces trois grandes nations -, la Russie, fort d'un grand foyer de population avec son vaste territoire, a l'objectif d'encercler et d'empêcher la progression des Empires centraux, à savoir l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, à l'est. Passons sur les offensives depuis 1914 et intéressons-nous à notre sujet qui concerne la situation de la Russie en 1917.

I. L'affaiblissement du pouvoir tsariste
II. Les premiers bouleversements
III. La fin de la guerre en Russie

Extrait du document:

L'économie russe est donc déjà fragile avant même le début de la guerre, la faute au
pouvoir absolu du tsarisme et au retard industriel du pays. La guerre de 1914 va alors accélérer le processus de fragilisation du pouvoir tsariste. D'une part parce que Nicolas II fit sans doute l'erreur de rejoindre le front en septembre 1915 en prenant le commandement suprême des armées, donnant l'impression d'être en vacances et d'être un « roi fainéant ». Il laissait ainsi son épouse, Alexandra Romanov, d'origine allemande et donc très impopulaire, diriger seule le pays, fortement influencée par Raspoutine, guérisseur de la famille royale qui avait une grande influence à la cour. D'autre part, la faute à la valse des ministres, incompétents et impopulaires, car rien que pour l'année 1916, cinq ministres de l'Intérieur, quatre ministres de l'Agriculture et trois ministres de la Guerre se sont succédé.

Commentaires