Le régime présidentiel américain Dissertation

Le régime présidentiel américain
Dissertation portant sur l’équilibre des rapports entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif aux Etats-Unis.
№ 3693 | 2,940 mots | 0 sources | 2005
Publié le févr. 20, 2008 in Sciences Politiques , Histoire
9,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le régime présidentiel américain est en théorie un régime de séparation des pouvoirs. Cependant, la constitution elle-même génère entre les deux pouvoirs une situation potentiellement conflictuelle qui les incite à une négociation permanente sous peine de paralysie, situation qui risque de tendre de ce fait vers la prééminence d’un des pouvoirs.


I/ Un équilibre théorique entre des pouvoirs séparés
A) Une séparation fonctionnelle de l’exécutif et du législatif
1- Les pouvoirs conférés à l’exécutif dans la personne du Président
2- Les pouvoirs conférés au pouvoir législatif dans l’institution du Congrès

B) Des cadres qui contribuent à faire perdurer cet équilibre
1- Un troisième pouvoir qui va contrôler l’équilibre entre le Congrès et le Président : la Cour Suprême
2- Des pouvoirs qui tirent leur légitimité de sources différentes


II/ Des rapports institutionnalisés qui conduisent à une certaine prééminence de l’exécutif
A) Un déséquilibre en pratique vers une certaine prééminence de l’exécutif
1- Un Président qui use de ses compétences en matière de politique étrangère et qui les étend
2- Un Président qui s’érige en véritable « chief legislator » et parvient à agir sur le pouvoir législatif

B) Mais un congrès qui permet de tempérer cette dérive de l’exécutif
1- Un Président qui ne peut pas s’appuyer forcément sur une majorité au Congrès en raison d’une absence de majorité
2- Le Congrès dispose de nombreuses armes juridiques dont il peine à se servir pour totalement contrebalancer le pouvoir exécutif

Extrait du document:

Il est indéniable aujourd’hui que les Etats-Unis jouent un rôle clé dans le monde tant au niveau politique, géopolitique, qu’économique. Il semble souvent que sa toute puissance soit articulée autour de son Président, il suffit de se rendre compte de la place certaine de M. Bush dans les différentes sphères mondiales pour confirmer ce sentiment. Ainsi, lorsque l’on parle du régime présidentiel, régime propre aux Etats-Unis, on le considère souvent comme un régime articulé autour de la seule personne du président. Or, il s’agit d’une vision erronée car le régime présidentiel est en réalité un régime de séparation stricte des pouvoirs, c’est à dire que le texte constitutionnel ne prévoit ni collaboration des pouvoirs ni moyens de pressions réciproques. En effet, en 1787, dans l’esprit de ses rédacteurs, la constitution américaine se devait de copier les régimes politiques les plus ouverts à la philosophie politique née de la théorie de la séparation des pouvoirs professée par Montesquieu, tout en étant inspirée par un esprit républicain nouveau. Les constituants américains ont pris pour modèle la Monarchie limitée anglaise du début du XVIIIe siècle. Les Américains ont donc photographié une phase transitoire de l'évolution du régime anglais qui à l'époque n'est pas encore parlementaire au sens moderne, c'est-à-dire qui ne connaît pas la responsabilité politique.

Commentaires