Les miracles au XVIIème siècle Dissertation

Les miracles au XVIIème siècle
Dissertation sur la place des miracles et du surnaturel au XVIIème siècle en Angleterre. Analyse du déclin et du renouveau de ces croyances.
№ 31254 | 2,340 mots | 0 sources | 2015 | FR
Publié le févr. 12, 2015 in Littérature Etrangère , Histoire , Religion
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sujet : Pour certains historiens, le XVIIème siècle anglais annonce la fin des miracles. Cette affirmation vous parait-elle justifiée ? Pourrait-on dire qu'il annonce également la fin du surnaturel ?

Cette dissertation analyse la place des miracles et du surnaturel dans la société Anglaise du XVIIème siècle. Elle étudie les causes du déclin de la croyance en des phénomènes défiant les lois de la nature.
Au XVIIème siècle, l'Angleterre voit émerger une nouvelle façon d'aborder le monde, mettant notamment l'accent sur une vision rationnelle en accord avec la nature des choses. On peut dire que le pays connait une révolution scientifique. Ainsi, il peut sembler normal de voir reculer la croyance en des phénomènes défiant les lois de la nature, tels les miracles. S'il on peut croire que le XVIIème siècle annonce la fin des miracles et des pratiques surnaturelles, on peut également se rendre compte que le surnaturel ne disparait pas totalement. L'on pourrait même dire qu'il ne disparait pas du tout, mais est au contraire transformé.

1. Le surnaturel ne disparaît pas totalement, mais est au contraire transformé
2. La croyance envers les miracles évolue afin de répondre aux besoins d'une population.
3. On assiste durant cette période à une transformation et une réappropriation du concept de miracle par la religion anglicane.

Extrait du document:

Nous avons montré que la remise en cause des miracles s'accompagne non seulement d'une rationalisation du monde, mais également d'une redéfinition de Dieu et de la foi. Le miracle, attribut par excellence de la religion, ne peut donc pas échapper à ces transformations. Au niveau politique, on observe ainsi une série d'évènements au cours desquels l'église d'Angleterre rompt avec l'autorité du Pape et l'Eglise catholique romaine. Ces événements faisaient partie d'un processus beaucoup plus vaste qui affecta la pratique du christianisme à travers toute l'Europe durant cette période : il s'agit de la Réforme Protestante européenne. L'Angleterre s'inscrivait donc dans un processus qui allait bien au-delà de ses frontières.

Commentaires