Les théories interactionnistes et constructivistes Dissertation by Marechal

Les théories interactionnistes et constructivistes
Dissertation sur la place des théories interactionnistes et constructivistes dans la phase d'apprentissage de l'individu.
№ 31530 | 1,205 mots | 0 sources | 2015 | CI
Publié le oct. 11, 2015 in Sciences de l'Education , Questions Sociales
4,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les sciences de l'éducation, dans le souci de mener à bien leurs activités, puisent leur fondement théorique dans les disciplines telles que la psychologie, la sociologie, la philosophie et les sciences cognitives. Ces champs théoriques sont à la base des différentes approches de l'enseignement et de l'apprentissage. Les différents modèles de l'enseignement et de l'apprentissage peuvent être regroupés dans divers courants dont le constructivisme et l'interactionnisme. Ainsi, dans le système éducatif, ces deux courants sont inclus dans le processus d'apprentissage.

1. Que faut-il entendre réellement par théorie constructiviste et interactionniste ?
2. Quel est leur poids dans le système éducatif ?
3. Quels sont leur impact dans le processus d'apprentissage ?

Extrait du document:

En ce qui concerne l'interactionnisme, il faut comprendre que cette doctrine a vu le jour à l'Université de Chicago et est l'œuvre de deux générations de sociologues autour de 1920-1940 et de 1950-1960. Les travaux de ces sociologues sont à l'origine d'une nouvelle compréhension des problématiques urbaines et institutionnelles, de même qu'une nouvelle façon d'envisager le monde du travail, de la culture et de l'art. Aussi, leurs travaux interviennent dans différents domaines comme celui de l'entrainement sportif où ils contribuent à revoir le phénomène de dopage sportif. En éducation, dans le monde anglophone, l'interactionnisme est présent dans une ethnographie de l'école principalement portée par Peter Woods (1993) au Royaume-Uni et par Hugh Mehan (1979) aux États-Unis.

Commentaires