"Liberté, Egalité, Fraternité" Dissertation

"Liberté, Egalité, Fraternité"
Dissertation portant sur la place de la devise française "Liberté, Egalité, Fraternité" dans la France d'aujourd'hui.
№ 13590 | 1,015 mots | 0 sources | 2010
Publié le janv. 28, 2010 in Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La devise française "Liberté, Egalité, Fraternité", faite de trois simples mots définie par la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 est définitivement adoptée avec la constitution de 1946.
Mais comment cette devise a-t-elle été créée? Que représentaitelle au moment de sa création? Sa signification a dû changé au cours des siècles car l'importance de ses composants et leur retentisement a également évolué. A partir ces observations, on pourra s'interroger sur sa place actuelle dans la socité française.

Extrait du document:

Cette devise, représentant la France, involontairement a bousculé la notion d'identité française car, indirectement, elle véhicule l'idée que si vous n'êtes pas concerné par ses trois notions, si vous ne vous reconnaissez pas en elles, votre identité française peur être remise en question. Et c'est bien le problème que l'on retrouve dans les banlieues sensibles: sans identité ou entre deux identités, comment se construire en tant que citoyen ? Comment se sentir français, se prévaloir d'une certaine identité républicaine dans une société qui n'applique ses valeurs que pour certains et par pour d'autres ? Ressentie comme provocation, cette devise génère la violence de ceux qui s'en sentent exclus, qui veulent être acceptés, de ceux qui revendiquent cette identité française parce que voulue, ressentie, vécue dans le profond d'eux-mêmes mais qui leur ai refusée. Pourtant, cette devise a été comprise par la majorité d'entre eux, ils reconnaissent ses valeurs et elle leur correspond à l'image du peuple révolutionnaire. Mais à l'inverse, elle n'est pas devise d'espoir mais miroir des inégalités, miroir de ce qui n'est pas possible pour l'ensemble du peuple. Nombre de français restent sceptiques par rapport à cette devise, presque lassés. Pire, nombre de français ne peuvent expliquer l'identité française ou comment on se sent français, en dehors de la notion purement géographique évidente. La fierté, l'honneur, l'esprit révolutionnaire, le sentiment d'être français d'antan semblent s'être érodés au fil des temps.

Commentaires