Peut-on se connaître soi-même ? Dissertation by dadou2204

Peut-on se connaître soi-même ?
Dissertation de philosophie sur la conscience et sur l'importance de celle-ci dans la construction de l'Homme.
№ 1336 | 1,215 mots | 2 sources | 2007
Publié le sept. 20, 2007 in Philosophie
4,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

" Connais-toi toi-même ", tels étaient les mots écrits sur le temple d'Apollon, au sanctuaire de Delphes. Cette affirmation socratique, qui ressemble finalement beaucoup à un conseil, semble plutôt simple au premier abord : chacun connaît ses goûts, ses désirs, les raisons de ses propres choix ... Mais est-ce à cela que se réduit notre "soi-même" ? La connaissance de son "moi" est-elle donc simplement une affaire matérielle, une affaire de préférence ? Pourquoi se connaître d'ailleurs ?

Extrait du document:

En effet, la place de la conscience chez les hommes reste une question encore sans réponse, puisque la définition même de ce qu'est la cons-cience reste, à dire vrai, encore floue. L'homme incarne le concept de la conscience, sans toutefois en être l'idéal.
Toutefois, le philosophe Sigmund Freud s'interrogea sur ce concept de conscience et d'inconscience chez l'homme : en inventant la psychana-lyse, Freud a su montrer que l'esprit humain était divisé entre un état conscient, c'est-à-dire éveillé et actif ; un état inconscient, comme le sommeil par exemple ; et un état subconscient, à la fois actif par ses actes mais passif par sa pensée, c'est le cas sous hypnose ou en demi-sommeil. En état d’inconscience, ou même de subconscience, l’homme peut se révéler différent, comme si un autre « moi » se réveillait lorsque le cerveau est en repos. Mais l’inconscient garde également des volontés, des désirs secrets, d’où notre étonnement à la découverte du fameux complexe d’Oedipe par exemple. La première difficulté quant à la connaissance de soi est donc ces différents états de l’homme.

Commentaires