Le cas Jean-Claude Romand dans "l'adversaire" de Carrère Étude de Cas by bibialice

Le cas Jean-Claude Romand dans "l'adversaire" de Carrère
Etude de cas sur le faux docteur Jean-Claude Romand dont est inspiré le film et le livre "l'adversaire" de Carrère.
№ 28939 | 7,080 mots | 1 source | 2012 | FR
Publié le oct. 23, 2012 in Littérature , Psychologie , Criminologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Etude de cas sur Jean Claude Romand qui a tué sa femme et ses enfants et a mené pendant de nombreuses années une double vie, se faisant passer pour un médecin de l'OMS.

Nous allons évoquer l'histoire du sujet au travers de ce qu'il en a été dit, de ce qui a été fait et de ce que lui-même en a dit. La difficulté qui se pose lorsque l'on relate l'histoire d'un sujet c'est qu'il se dresse forcément un mur entre nous et la vérité et entre nous et la réalité. En effet, on aborde toujours le sujet de manière déformée, les informations ne nous arrivent pas telles qu'elles ont été puisque que nous ne sommes pas le sujet. Ainsi, ce que l'on dit du sujet est toujours le reflet de notre propre subjectivité sur laquelle viennent se greffer les fragments de subjectivité de ceux qui, avant nous, avaient déjà exploré l'histoire du sujet. Jean-Claude Romand n'est pas un sujet comme les autres, tout d'abord parce que sa pathologie l'a poussée au crime mais également parce que celle-ci a été très médiatisé.

1. L'histoire du sujet
2. L'histoire du traitement
3. Construction de cas

Extrait du document:

Le 9 janvier 1993 est un jour crucial pour Romand, ce sera à partir de ce jour que « le Monde » connaitra l'histoire de cet homme, qu'il ne se cachera plus derrière le costume du Docteur Romand. Cette journée de 1993, cet homme apprécié de Prevessin-Moens en frontière de la Suisse, tua sa femme avec un rouleau à pâtisserie et ses deux enfants par balles. Puis Romand, est allé déjeuner chez ses parents qu'il tua ensuite ainsi que leur chien. On ne sait pas trop ce que Romand fit le reste de la journée, mais on sait que le soir venu, il invita son ancienne maitresse Corinne prétextant l'emmener chez Kouchner. Il s'arrête sur un chemin de campagne et tente de l'étrangler, celle-ci se débat mais Jean Claude renonce, sans qu'on sache vraiment pourquoi et la raccompagne.

Commentaires