L'art nouveau en Alsace Exposé

L'art nouveau en Alsace
Exposé qui s'intéresse aux artistes majeurs du courant Art nouveau en Alsace et à ses principales réalisations artistiques.
№ 22624 | 2,750 mots | 8 sources | 2009
Publié le févr. 17, 2011 in Arts , Architecture
9,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'art nouveau est un mouvement essentiellement européen, il trouve largement échos en France où de nombreux artistes ont su apporter leur marque personnelle et se démarquer. Encore aujourd'hui certains d'entre eux sont connus ou ont laissé une trace immuable dans le patrimoine français. Notons par exemple du métro parisien, œuvre d'Hector Guimard encore admirée par de nombreux touristes. D'autres artistes comme René Lalique voient leur nom perpétué dans la production d'objets décoratifs ou bijoux. Mais l'art nouveau en France n'a pas seulement touché la capitale, il s'est aussi installé dans les régions provinciales et plus particulièrement en Alsace, où ce mouvement artistique s'est implanté assez rapidement tout en prenant une forme particulière. Bien qu'il ne soit pas très connu, l'art nouveau alsacien a bel et bien existé et a su s'implanter dans une région dont la situation politique a beaucoup contribué à la spécificité régionale du mouvement artistique. En effet, le rattachement de l'Alsace à l'Allemagne dès 1870 place cette région entre deux cultures différentes. Pourtant, loin de prendre partie pour l'une ou l'autre orientation qu'a suivi l'art nouveau en Allemagne et en France, l'Alsace a su se placer justement entre le Jugendstil et l'art nouveau français tout en sachant s'en démarquer.

I. Le cercle Saint-Léonard
II. Les artistes majeurs
III.Du côté de l'architecture

Extrait du document:

Nous avons beaucoup évoqué les artistes peintres et sculpteurs majeurs qui ont permis de développer l'art nouveau en Alsace mais nous ne devons pas oublier l'architecture qui n'est pas en reste dans ce mouvement artistique. En effet, comme partout ailleurs dans le monde, l'art nouveau se perpétue également à travers des innovations architecturales et des créations tout à fait atypiques. Les réalisations architecturales Jugendstil sont principalement visibles à Strasbourg, pôle attractif du fait de la présence de l'École des Arts Décoratifs (cf. illustration n°2). Cette école est d'ailleurs un excellent exemple d'architecture art nouveau puisque le bâtiment principal a été inauguré en 1892. Conçu par les architectes Johann Karl Ott et Edouard Roederer, le bâtiment de l'Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg annonce la mouvance du Deutscher Werkbund, une association d'artistes fondée en 1907 à l'initiative d'Hermann Muthesius et dont les principaux membres (Behrens, Riemerschmid, van de Velde) avaient œuvré au sein de la colonies d'artiste de Darmstad auparavant.

Commentaires