L'imprimé, un vecteur de modernisation sociale et politique Exposé by L

L'imprimé, un vecteur de modernisation sociale et politique
Exposé se demandant si l'imprimé est un simple vecteur de modernisation, ou au contraire il est également un créateur de modernité.
№ 20425 | 2,400 mots | 6 sources | 2010
Publié le oct. 14, 2010 in Sciences Politiques , Questions Sociales , Histoire , Communication
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Une seconde révolution de l'imprimé, après celle de Gutenberg au XVe siècle, se développe au XIXe siècle, notamment après 1850. Grâce, entre autres, à plusieurs innovations techniques telles que l'invention de la presse à vapeur puis des premières rotatives en 1853, permettant l'impression d'images, on assiste à une diffusion massive de la presse et des livres, à un fleurissement des affiches et publicités imprimées. Mais quel a été l'impact de cette révolution de l'imprimé, à la fois en tant que support matériel et milieu « intellectuel » ?

1-En quoi l'imprimé peut-être qualifié de vecteur de modernisation
2-L'imprimé se révèle en fait être également un créateur de modernité
3-L'imprimé se trouve parfois limité dans son rôle et son impact

Extrait du document:

Tout d'abord, au milieu de XIXe siècle, apparaît, avec l'amélioration du niveau de vie et la constitution d'une classe moyenne, une nouvelle soif de loisirs et de consommation, caractéristiques des sociétés modernes. C'est notamment à travers l'achat de livres et de la presse que va se réaliser ce désir de consommation.

Commentaires