La conception du contrat dans la "Division du travail social" Exposé

La conception du contrat dans la "Division du travail social"
Exposé qui analyse les profondes divergences entre les pensées de Durkheim et de Spencer concernant une société fondée sur le contrat.
№ 8125 | 3,950 mots | 2 sources | 2008
Publié le sept. 23, 2008 in Sociologie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Contrairement à Spencer, Durkheim refuse l'affirmation selon laquelle l'unique système du contrat puisse suffire à fonder une cohésion sociale solide et harmonieuse. En cela, il présente une vision plus globale des réalités sociales dont il semble difficile d'admettre avec Spencer qu'elles puissent se subsumer entièrement sous le mécanisme de cet outil juridique, quelle que soit son importance effective.

I – La société à solidarité mécanique contre la société militaire de Spencer
A) Les sociétés à solidarité mécanique : le lieu de la ressemblance et de l'absorption de la partie dans le tout
B) Ce qui oppose les sociétés à solidarité mécanique aux sociétés militaires de Spencer

II – «Tout n'est pas contractuel dans le contrat.»
A) Le concept de société à solidarité organique
B) L'indéniable multiplication des contrats particuliers ne va nullement de pair avec l'absence de toute réglementation

III – Les conditions d'un contrat juste
A) La préservation de la solidarité contractuelle comme condition de stabilité des sociétés modernes
B) Le fondement du contrat juste : l'équivalence entre la valeur sociale et le prix de l'objet d'échange
C) La liberté, résultat d'un produit social




Extrait du document:

C'est précisément dans la confrontation des divergences entre société à solidarité mécanique et sociétés à solidarité organique qu'émerge la question du contrat proprement dite. Nous le verrons, la solidarité mécanique correspond à la solidarité par similitude. Elle renvoie aux sociétés traditionnelles dans lesquelles les individus sont peu différenciés les uns des autres et se conforment à une société qui les transcende. Quant à la solidarité organique, elle est le fait des sociétés modernes. Le passage de l'un à l'autre est précisément rendu possible par l'émergence de la division du travail permettant la réalisation d'une société où l'interdépendance des fonctions confère à tous les individus une position sociale précise et distincte.

Commentaires