"La Mano e el albero", Giuseppe Penone Exposé

"La Mano e el albero", Giuseppe Penone
Exposé se demandant en quoi la sculpture "La mano e el Alberto" de Giuseppe Penone est représentative du courant Arte Povera. (PDF)
№ 30976 | 1,000 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le sept. 10, 2014 in Arts Plastiques / Dessin , Arts , Histoire de l'Art
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« La mano e el abero », dit en français « La main et l'arbre » est une œuvre de Giuseppe Penone, qu'il exposa lors de son exposition « Alpi Marittimes ». Penone, pour mettre sa main sur le tronc de l'arbre, va d'abord faire un moule de sa main. Le moule fait, il va y plonger du bronze. C'est une main, sa main, en bronze qui serre cet arbre. Il fait photographier, en 1968, sa main empoignant le tronc d'un jeune arbre situé dans une forêt des Alpes Maritimes. Cette empreinte laissée sur ce tronc est une manière de matérialiser le souvenir. Considérant que la matière vivante est, comme toute autre matière, fluide. L'arbre continue de grandir sauf à ce point précis du tronc. Dix ans après, Penone photographie l'arbre dont le tronc s'est élargi, incrustant dans l'écorce la main de bronze laissée par l'artiste comme signe de son intervention passée. Cette œuvre représenterait alors le triomphe de la vie sur la blessure infligée par la main de l'homme.

I- Une œuvre inscrite dans l'espace et le temps : « La Mano e el albero »
II- Un artiste pas comme les autres.
III- Un courant qui ne se veut pas être défini.

Extrait du document:

L'expression « Arte Povera » est utilisée pour la première fois en 1967 par le critique Germano Celant, lors d'une exposition à Gênes d'art pauvre. Quand nous parlons d'Arte Povera, c'est comme un retour aux arts premiers en favorisant les techniques artisanales. Les artistes vont y mettre un accent sur le fait brut que vont avoir leurs œuvres et sur leurs présences physiques. Le courant Arte Povera a pour principe de se pas s'attacher à une identité, de ne pas se laisser catégoriser par une définition. Les artistes de l'Arte Povera rejettent la qualification de « mouvement », préférant la qualification d' « attitude ».
  • Travail de recherche approfondie portant sur un phénomène océanique d'origine mal connue constituant un élément important de la variabilité du climat : El Niño.
    № 15722 | 3,230 mots | 11 sources | 2008 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Travail de recherche synthétisant le résultat des travaux de fouille et de recensement archéologique de la nécropole de Deir El Gebrawi.
    № 18220 | 3,875 mots | 0 sources | 2010 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui présente et analyse selon deux parties le tourisme par internet, un phénomène qui se développe de plus en plus et qui s'intitule le e-tourisme.
    № 18760 | 8,105 mots | 0 sources | 2010 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires