Les politiques de soutien aux entreprises Exposé

Les politiques de soutien aux entreprises
Exposé se demandant comment s'organise le soutien aux entreprises en fonction de leurs différents niveaux d'évolution.
№ 31395 | 6,945 mots | 0 sources | 2015 | FR
Publié le mai 31, 2015 in Économie , Sciences Politiques
13,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Par définition, une entreprise est une unité économique dont la fonction principale est la production de biens et services marchands. Elle peut être privée (ex : Peugeot SA) ou publique (SNCF) suivant la nature du propriétaire : des particuliers ou l'Etat.
Dans l'économie d'un pays, les entreprises ont un rôle fondamental, elles proposent de nombreux biens et services qui sont le pilier de la consommation. S'occuper d'une entreprise est un très gros engagement qui peut poser des barrières à l'entrepreneur. Monter ou reprendre une entreprise demande un gros investissement, essentiellement économique puisqu'il faut débloquer une somme importante. Les entreprises sont la richesse économique d'un pays, se sont elles qui sont la principale source de revenu d'un pays et qui représente économiquement le pays dans le commerce international.

I/ Aides à la création d'entreprises
II/ Aides au développement des entreprises
III / Soutien financier aux grandes entreprises

Extrait du document:

Le secrétaire d'Etat à l'emploi, Laurent Wauquier, a présenté les grandes lignes de ce nouveau dispositif en novembre 2008.
Le principe de la réforme est de permettre à un entrepreneur de disposer d'une aide au financement de son projet de création d'entreprise sous la forme d'un prêt à taux zéro couplé obligatoirement avec un prêt complémentaire (bancaire ou solidaire). L'appui au démarrage et au développement (après la création) est systématiquement prévu et contractualisé.
Ce dispositif bénéficiera de crédits plus importants: « L'Etat va les multiplier par deux en les faisant passer de 16 à 40 millions d'euros tandis que la Caisse des dépôts et consignations apportera une ressource de 100millions d'euros destinée à financer des prêts à taux zéro » a indiqué Wauquier au quotidien les Echos.

Commentaires