Production industrielle d'un arome « naturel », la vanilline, par des micro-organismes Exposé by ThibaudA

Production industrielle d'un arome « naturel », la vanilline, par des micro-organismes
Exposé portant sur les différentes synthèses de la vanilline, aussi bien chimiques que microbiologiques, les avantages et inconvénients de chaque méthode et une vue de l'avenir de ces synthèses.
№ 30219 | 1,405 mots | 7 sources | 2013 | FR
Publié le nov. 15, 2013 in Biologie , Sciences , Chimie
4,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

De nos jours, de plus en plus de molécules aromatiques sont utilisées, notamment dans l'industrie agro-alimentaire (arômes), ou dans la cosmétique (parfum). Ces fragrances peuvent être reproduites de trois manières possibles :
- De manière naturelle, le composé aromatique est alors directement extrait de l'organisme qui le synthétise ;
- De manière synthétique, dans ce cas, le composé aromatique est reproduit au laboratoire ;
- De manière artificielle, ici le composé préparé n'est pas exactement identique à celui recherché, que ce soit pour des raisons économiques, de puissance olfactive…

1. Production industrielle de vanilline
2. Synthèse de la vanilline par biotransformation4
3. Extraction de l'acide férulique
4. Biotransformation de l'acide férulique en vanilline
5. Autres méthodes de biotransformation

Extrait du document:

Cette méthode utilise une substitution électrophile aromatique de l'acide glyoxylique sur le gaïacol, suivie d'une oxydation de l'alcool obtenu et d'une décarboxylation. Cette synthèse permet une production suffisante pour répondre à la demande croissante de vanilline.
Enfin, l'éthylvanilline, composé totalement artificiel (il n'existe pas dans la nature) est utilisé pour son pouvoir olfactif nettement supérieur à celui de la vanilline (entre 5 et 10 fois plus puissant). Cependant, ce composé est nettement plus nocif que la vanilline et son insolubilité totale dans l'eau en limitent fortement ses utilisations (sucre vanilliné, …). Sa synthèse ne sera pas abordée ici mais elle ressemble ortement au schéma réactionnel 2.

Commentaires