De la compétition spatiale soviéto-américaine à la coopération : la genèse de la conquête spatiale Mémoire ou thèse by jauzen

De la compétition spatiale soviéto-américaine à la coopération : la genèse de la conquête spatiale
Mémoire ayant pour but de souligner le vrai visage de la compétition aérospatiale soviéto-américaine, d'en extirper les véritables enjeux et de démystifier celle-ci de tout caractère humaniste et scientifique.
№ 21711 | 52,585 mots | 53 sources | 2007
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis que l'Homme est Homme, celui-ci n'a jamais cessé de lever les yeux au ciel et d'observer, successivement au cours d'une rotation terrestre, cette force d'attraction qu'est d'abord le ciel (atmosphère) puis l'Espace. Le premier s'observe de jour, revêtu sans cesse d'un habit différent et sous la domination d'un astre rouge flamboyant, tandis que l'autre, se contemple de nuit, piqueté de millions d'étoiles lumineuses et illuminé par un astre d'une pureté apparente au visage changeant. L'Espace a toujours fasciné les Hommes notamment par l'importance mystique que celui-ci lui donne, des civilisations mésopotamiennes d'Ur et de Summer, en passant par les Pharaons d'Égypte, les Grecs, Romains ou encore les Chinois. Demeure des Dieux, territoire inaccessible, l'Espace et ses mystères ont longtemps laissé les Hommes contemplatifs, la contemplation étant fille de l'ignorance. Au milieu des millions d'étoiles, deux des sept « planètes antiques» ont une importance prédominante pour l'Homme. En effet, le Soleil et la Lune ont un rapport particulier avec l'Homme, rapport privilégié même quant aux autres planètes puisque seuls l'astre lunaire et l'étoile solaire ont pu être observés depuis le premier néandertalien.

Partie I : Une guerre froide se déployant dans l'espace
Partie II : D'une politique spatiale américaine timide à la nécessite d'entreprendre un programme spatial ambitieux
Partie III : D'une compétition spatiale à son paroxysme aux prémices d'une coopération

Extrait du document:

Sur terre, les antagonismes idéologiques ont divisé le monde en deux blocs. Ces deux grands ensembles (monde occidental et monde socialiste) ont chacun une stratégie différente, l'une découlant de l'autre. Pour le monde soviétique, il s'agit d'étendre la révolution bolchévique et de prôner le socialisme comme modèle universel : pour le monde occidental, de tenter de contenir cette dynamique révolutionnaire .

Commentaires