Le traumatisme de l'inceste Mémoire ou thèse by julypsycho

Le traumatisme de l'inceste
Mémoire qui analyse l'inceste tant au niveau de la victime et de l'agresseur, qu'au niveau du parent non agresseur.
№ 1549 | 3,230 mots | 9 sources | 2007
Publié le oct. 23, 2007 in Médecine et Santé , Psychologie , Criminologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

De nos jours, comme les crimes et les viols, l’inceste est encore très présent dans notre quotidien. En effet, d’après les statistiques, 80% des abus sexuels seraient d’origine incestueuse. Néanmoins, la société actuelle ferme les yeux sur cette réalité car dans l’esprit de chacun, cet acte de barbarie ne peut être commis au sein de notre famille.

1. Qu’est ce que l’inceste
b) L’inceste dans le temps
c) Les différents types d’incestes

2. L’agresseur
a) Profil de l’abuseur
b) Les différents types d’agresseurs
c) Devenir et traitement

3. La victime
a) Impact de l’abus sur l’enfant
b) Traitement

4. Le parent non abuseur

5. La justice et l’inceste

Extrait du document:

Qu’est ce que l’inceste ? Le mot inceste du latin incestus apparait dans les textes religieux dès 1350. Il désigne alors une personne non chaste, impure, souillée. De nos jours une autre définition est donnée à l’inceste : celle d’une « relation sexuelle entre deux personnes dont le degré de parenté interdit le mariage » (dictionnaire Hachette). En d’autres termes, l’inceste est une relation à caractère sexuel (comprenant : l’exhibition, la masturbation, la fellation, le contact, le coït vaginal ou anal, mais encore les photos ou films pornographiques) ceci se déroulant entre des membres d’une même famille (père – fille, mère – fils…) mais aussi en présence de toute personne ayant autorité parentale sur l’enfant (beau – père, concubine…). L’inceste est présent dans toutes les classes sociales et peut toucher toutes familles, ainsi que tout enfant, allant de la naissance à l’adolescence. De plus, filles et garçons sont tous deux concernés, mais on remarque néanmoins un nombre plus important d’inceste sur les jeunes filles. La prohibition de l’inceste est une institution à caractère universel, commune à toutes les sociétés. Néanmoins il existe des variances dans la permission de l’inceste selon les pays, en voici quelques exemples : au Cambodge, le mariage frère – sœur est autorisé ; Chez les Indiens Kiwi, seul l’inceste mère - fils est interdit ; dans la tribu des Kalang Java, le mariage mère – fils porte bonheur ; enfin au Sénégal, le rôle d’un bon père est de déflorer sa fille.

Commentaires