Etude pour la mise en place de la téléphonie sur IP (TOIP) et perspectives (architecture IMS): Cas du Groupe Orange Côte d'Ivoire Telecom Rapport de Stage

Etude pour la mise en place de la téléphonie sur IP (TOIP) et perspectives (architecture IMS): Cas du Groupe Orange Côte d'Ivoire Telecom
Mémoire dont le thème concerne la téléphonie IP et son extension notamment pour le Groupe Orange Côte d'Ivoire Telecom.
№ 31500 | 15,595 mots | 15 sources | 2015
Publié le sept. 16, 2015 in Informatique , Ingénierie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

D'ici quelques années, quand les technologies IP seront éprouvées et auront démontré qu'elles sont suffisamment fiables et matures, l'étape suivante pour nous consistera à faire converger tous les réseaux d'accès (IP ou télécoms) vers une architecture unique. L'architecture IMS (IP Multimédia Subsystem).

1. Chapitre 1: cadre de référence et thème d'étude
2. Chapitre 2: étude et critiques de l'existant
3. Chapitre 3 : étude technique
4. Chapitre 4 : étude conceptuelle
5. Chapitre 5 : étude économique
6. Chapitre 6 : perspective de la ToIP

Extrait du document:

Pour s'assurer que l'émetteur A a bien reçu la réponse 183, celui-ci doit impérativement envoyer un acquittement temporaire. Comme toute requête SIP, et conformément au modèle client/serveur, une réponse est envoyée.
Le terminal A doit négocier les paramètres de qualité de service pour garantir sa communication dans le réseau. Cette étape permet aux utilisateurs d'établir une communication avec une bande passante garantie, et donc un service de qualité. Elle est nouvelle par rapport au processus habituel d'établissement de connexion qu'utilise SIP, car la qualité de service est un élément essentiel avec l'IMS. Le terminal B vérifie que lui aussi a réservé les ressources nécessaires à la communication dans le réseau et valide la requête par sa réponse.

Commentaires