Chambre d'Ussing Travaux pratiques

Chambre d'Ussing
Travaux pratiques cherchant à démontrer l'existence de sodium par l'utilisation d'amiloride et à caractériser la localisation des transporteurs responsables de ces flux.
№ 16251 | 3,730 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 28, 2010 in Sciences , Biologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'amiloride est un inhibiteur des canaux sodiques et plus particulièrement des canaux épithéliaux permettant le transport de sodium (ou ENaC pour Epithelial Na Channel) mais également de l'échangeur Na+/H+ (impliqué dans la régulation du pH intracellulaire) à de plus fortes concentrations ce qui en fait une drogue inhibant quasi universellement les transports sodiques de part et d'autre de la membrane plasmique des cellules et ce de façon rapide et réversible. Afin de mener cette étude, la technique des chambres d'Ussing sera utilisée. Cette technique d'étude permettant d'étudier les flux ioniques à travers un épithélium à été mise en place dans les années 1950 par un scientifique danois : Hans Ussing (1911-2000). Son principe, qui consiste à monter le tissu à étudier entre deux demi-chambres de façon hermétique et à enregistrer les courants traversant ce tissu à partir d'électrodes en agar, permet de travailler sur des cultures cellulaires mais également sur des tissus épithéliaux monocouches natifs offrant une forte résistance électrique.

I Matériels et méthodes
II Résultats
III Interprétation / Discussion
IV Résumé

Extrait du document:

La première hypothèse serait de penser que des canaux ENaC sont présents au niveau de la surface basolatérale. Cependant cette hypothèse ne semble pas judicieuse. En effet, cela induiraient un flux d'ions sodium vers la surface apicale, ce qui s'opposerait au flux de sodium initial régissant la différence de potentiel trans-épithélial.

Commentaires