L'activité mécanique du cœur isolé de mammifère Travaux pratiques

L'activité mécanique du cœur isolé de mammifère
TP ayant pour but d'évaluer les différentes propriétés du cœur, notamment le fonctionnement et la régulation cardiaque, au niveau d'un lapin albinos par l'intermédiaire de différentes solutions introduites au cœur par perfusion.
№ 16493 | 3,220 mots | 6 sources | 2010
Publié le juin 04, 2010 in Biologie , Sciences
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le cœur est un muscle puissant, composé de quatre chambres, soit deux oreillettes et deux ventricules, et qui agit comme une pompe afin de propulser le sang de manière intégral au niveau du corps d'un organisme (Widmaier et al., 2004; FIG. 1). Le sang oxygéné (provenant de la circulation pulmonaire) et désoxygéné (provenant de la circulation systémique) arrivent au cœur par les vaisseaux et les veines pour être déversés dans les oreillettes gauche et droite respectivement (Sherwood, 2000; FIG. 1). Le sang est ensuite transféré aux ventricules simultanément, grâce à une pression inférieure aux oreillettes au niveau de ces derniers, pour finalement être éjecté du cœur par l'intermédiaire de l'aorte.

I. Matériels et méthodes
II. Résultats
III. Interprétation

Extrait du document:

La première perfusion réalisée était la solution contenant du milieu physiologique Mac Ewen normal glucosé. La figure 2 démontre le rythme de base et la force de contraction qui peuvent être observés in vivo chez les mammifères, tel que chez le lapin.

Commentaires