« A l’ombre des jeunes filles en fleurs » de Marcel Proust Commentaire Composé by alex tzat

« A l’ombre des jeunes filles en fleurs » de Marcel Proust
Commentaire composé d'un extrait du roman. Ce passage met en scène le séjour du narrateur à Balbec, une station balnéaire de la côte Normande, où il observe les clients de son hôtel.
№ 1427 | 2,180 mots | 0 sources | 2006
Publié le oct. 10, 2007 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« A l’ombre des jeunes filles en fleurs », qui reçut le prix Goncourt en 1919, est le 2ème volume de "A la recherche du temps perdu" et se place donc comme la suite du roman « Du côté de chez Swann » paru cinq ans plus tôt. Ce roman raconte l’adolescence du héros avec ses découvertes et ses mystères.
Le narrateur nous expose ici, avec son regard ironique, voire même satirique d’adolescent, la critique d’une société en mettant en place une scène construite dans un but précis et en créant une justification à sa critique : le face à face entre deux mondes.

Extrait du document:

La présence du grand restaurant dans le petit village Normand est un cadre parfait pour créer la rencontre par le narrateur. On met ainsi en scène les riches touristes de cette station balnéaires à la mode et les modestes habitants de Balbec.
On peut aussi noter la présence de la nuit. Tout d’abord parce qu’elle renforce l’idée du luxe, par les éclairages : le fait d’avoir de la lumière et par conséquent de pouvoir avoir des activités le soir est un luxe, par opposition aux gens modestes qui vivent encore par rapport au lever et au coucher du soleil. Cette nuit permet ensuite de créer un contraste un « clair obscur » entre les gens à l’extérieur « invisibles dans l’ombre » et ceux à l’intérieur « à flot la lumière ». La baie vitrée symbolise la séparation, la barrière infranchissable entre deux univers socialement opposés. Mais cette même baie vitrée permet aussi l’observation du restaurant depuis l’extérieur, faisant de cette scène un spectacle et justifiant la masse de personne.

Commentaires