" Blanche ou l'oubli " de Louis Aragon Commentaire Composé by RBK

" Blanche ou l'oubli " de Louis Aragon
Commentaire composé sur le Chapitre 8 (pages 151-153) de l'ouvrage d'Aragon qui analyse le travail de la mémoire et l'oubli.
№ 2299 | 3,290 mots | 0 sources | 2007
Publié le déc. 26, 2007 in Littérature , Sociologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans son ouvrage " Blanche ou l’oubli ", l’auteur expose l’idée selon laquelle le souvenir est périssable ; il tente de décrire l’oubli, sans pour autant l’élucider clairement. Ainsi, d’où provient une telle ambition de l’auteur à décrire l’inaccessible, et comment y parvient-il ? La perte progressive des souvenirs semble représenter pour le narrateur quelque chose d’irréversible, et donc de désespéré.

I. Volonté du narrateur de décrire l'oubli
1) Profonde ambition du narrateur
2) Difficulté à mener à bien sa description de l’oubli

II. La peur de l'oubli du narrateur
1) Tentative de décrire de l’oubli pour conjurer le mal
2) Les éléments angoissants de l’oubli

III. L’oubli : une situation qui apparaît comme irréversible
1) L’oubli en tant que situation désespérée
2) Néanmoins, une forme d’espoir pour combattre l’oubli

Extrait du document:

Le narrateur se lance pour mission de décrire le sentiment de l’oubli. Dès le début du texte, il annonce cette volonté : « Je voudrais décrire l’oubli ». Il emploie ici le conditionnel, qui témoigne du désir de parvenir à cette description, mais sans nulle certitude ici. Il répète cette formulation à plusieurs reprises au fil du texte (ligne 20, ligne 40), ce qui insiste sur l’importance de la tache qu’il s’est fixée. Il y a un leitmotiv de cette phrase, qui peut s’identifier à la construction d’un poème.
À la ligne 20, le narrateur expose sa volonté de décrire l’oubli « n’importe comment, mais l’oubli ». Ainsi, il fait preuve d’acharnement en essayant tous les moyens possibles de parvenir à son objectif. Cette tentative apparaît ici comme quelque peu désespérée. De plus, ligne 40, il dit vouloir décrire l’oubli « par tous les mots oubliés », ce qui montre la rigueur avec laquelle il s’emploie à cette tache, qu’il veut exhaustive.
  • Commentaire du chapitre LXIV d'Aurélien dans lequel l'auteur montre l'impossibilité tragique du couple.
    № 2287 | 3,450 mots | 0 sources | 2007 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de lettres portant sur la définition de la poésie et son rapport étroit au langage s'appuyant sur la citation d'Aragon, extrait de l'oeuvre "Arma virumque cano", préface aux yeux d'Elsa (1942).
    № 15291 | 2,390 mots | 0 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'extrait " Le sentiment de la nature aux Buttes Chaumont", tiré de l'œuvre "Le paysan de Paris" de Louis Aragon dans lequel le narrateur rend compte d'une approche très personnelle des jardins.
    № 15977 | 2,710 mots | 0 sources | 2008 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires