"Décourageux" de Tristan Corbière Commentaire Composé

"Décourageux" de Tristan Corbière
Commentaire composé du poème pseudo-romantique "Décourageux" tiré du recueil "Les Amours Jaunes" de Tristan Corbière.
№ 10194 | 2,600 mots | 0 sources | 2009
Publié le févr. 18, 2009 in Littérature
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans son recueil "Les Amours Jaunes", Tristan Corbière propose une vision très particulière des grands thèmes poétiques du XIXe siècle : il déconstruit tour à tour l'image de la femme idéale, du poète, de la ville, ou encore de la mort.
Le poème « Décourageux », situé dans la section du recueil nommée "Raccrocs", s'inscrit tout à fait dans cette optique en évoquant une représentation du poète bien différente de celle des romantiques.
En quoi ce poème, qui présente une vision paradoxale de la figure du poète en décriant sa prolixité, tient-il pourtant lieu de manifeste esthétique de Tristan Corbière ?

I. Une écriture de la contradiction
II. Un autoportrait désintégré du poète

Extrait du document:

La quasi totalité des vers se présente comme des paradoxes. Bien souvent, cela donne lieu à des propos qui apparaissent comme hermétiques à la première lecture. Les exemples de ces paradoxes dans le texte sont très nombreux, on citera : « Ce fut un vrai poète : il n'avait pas de chant. » (v 1), « Il voyait trop. – Et voir est un aveuglement. » (v 4), « Songe-creux : bien profond il resta dans son rêve » (v 5), ou encore « Et quel vitrier chant en raclant sa palette, / Ou quel aveugle a peint avec sa clarinette ! » (v 32 et 33). Autre marque de cette déconstruction de l'écriture : Corbière joue sur le sens littéral ou figuré des mots ou métaphores.
  • Ouvrage critique sur la poésie visant les poètes du XIX et XX siècles : Lamartine, Hugo, Corbière, Rimbaud, Artaud, Ponge et Guillevic.
    № 14313 | 2,835 mots | 7 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du poème « Le Crapaud », issu du recueil « Les Amours Jaunes » de Corbière se demandant en quoi ce poème est un autoportrait dérisoire du poète à travers son double : le crapaud.
    № 24284 | 2,275 mots | 0 sources | 2011 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire portant sur un poème extrait de ce recueil de Corbière, "Idylle coupée" qui décrit la vie parisienne avec une certaine marginalité.
    № 8505 | 3,980 mots | 0 sources | 2008 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires