«Enivrez-vous» de Charles Baudelaire Commentaire Composé

«Enivrez-vous» de Charles Baudelaire
Commentaire composé d'un poème extrait des "Petits poèmes en prose, ou Spleen de Paris", en quatres parties, dans lequel Baudelaire nous invite a profiter pleinement de la vie.
№ 12288 | 2,220 mots | 0 sources | 2009
Publié le août 17, 2009 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Charles Baudelaire, auteur du XIXe siècle, écrit le texte "Enivrez-vous" à l'âge de quarante-trois ans.
C'est en poète passionné, bon vivant, amateur des bonnes choses de la vie, qu'il compose ce poème universel nous intimant de nous enivrer afin de profiter pleinement de cette chose merveilleuse, malheureusement altérable qu'est la vie, pendant qu'il en est encore «temps». Néanmoins en l'absence de versifications classiques, il est possible de remarquer plusieurs procédés qui enrichissent considérablement ce texte en prose et lui donne ce caractère poétique.

I/ Thème majeur des Fleurs du Mal : l'aspiration de l'Homme à fuir sa condition mortelle soumise au Temps qui passe

II/ L'Ivresse considérée comme un remède à ce mal métaphysique

III/ Le caractère universel que revêt ce poème, annoncé par le titre «Enivrez-vous» qui va solliciter la sensibilité du lecteur

IV/ L'enthousiasme lyrique marqué par le rythme

Extrait du document:

Le texte de Baudelaire désigne clairement un ennemi contre lequel il nous invite à la lutte : il s'agit du Temps, sorte de tyran qui terrorise toute la création.
En effet, Baudelaire semble être obnubilé par le passage du temps puisqu'il emploi ce mot à deux reprises avec une majuscule. Il en a une peur bleue et le considère comme un «fardeau» et pense être un «esclave martyrisé du temps». Tout le champ lexical du passage du temps est présent : «horloge, heure, fuit, roule…» apparaissent et confirment cette menace constante du temps passant, conduisant progressivement à une lente déchéance humaine.
  • Commentaire composé du poème « Harmonie du soir », issu du recueil « Les Fleurs du mal » de Charles Baudelaire se demandant comment le poète traduit, ici, sa tristesse et son évolution.
    № 28231 | 2,430 mots | 0 sources | 2008 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé portant sur ce poème extrait des "Fleurs du Mal" de Baudelaire, montrant que le poète est un médiateur entre les hommes et la nature.
    № 4008 | 1,395 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du poème « Don Juan aux enfers », issu du recueil "Les fleurs du mal" de Baudelaire dans lequel le poète décrit la descente aux Enfers du héros après que la statue du Commandeur, qu'il a défié, lui est envoyée.
    № 28611 | 1,175 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires