« Gargantua », François Rabelais - chap V Commentaire Composé

« Gargantua », François Rabelais - chap V
Commentaire du chapitre V de l'ouvrage « Gargantua », de François Rabelais se demandant comment l'extrait commenté manie le burlesque et quel message critique Rabelais entend faire passer.
№ 26815 | 1,315 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le nov. 03, 2011 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le passage étudié correspond au chapitre cinq, on se trouve ici à l'amorce du roman ; après quelques brèves indications sur la généalogie de Gargantua et les conditions de la grossesse, cet extrait en narre l'accouchement. La venue au monde du héros marque le début véritable du récit de ses aventures. Cette naissance, à la fois marquée par sa noblesse et son caractère graveleux, donne le ton de l'ouvrage tout entier. L'auteur combine une narration amusante aux considérations plus substantielles.
On étudiera dans un premier temps la dualité entre la grandeur et la trivialité couplées dans le conte de cet évènement. De plus la narration de ce passage, mêlée de démonstration, montre une spécificité de Gargantua. Enfin nous nous pencherons sur l'aspect tendancieux du récit, par rapport à l'église et à l'idée de foi tout particulièrement.

Extrait du document:

Gargantua naît au milieu des excréments de sa mère, et même les sages femmes le confondent avec les tripes, «trouverent quelques pellauderies, assez mauvais goust, et pensoyent que ce feust l'enfant ». La situation n'est pas tout à fait propice au commencement d'un héro, et pourtant c'est bien comme cela que l'auteur veut que nous voyions cette naissance, c'est d'ailleurs à cause de l'astringent qu'il naît par l'oreille, comme si l'ignoble entrainait sa mise au monde spécifique et grandiose.

Commentaires