"Illusion Comique" de Corneille - Acte IV, scène 5/6 Commentaire Composé by Marie1

"Illusion Comique" de Corneille - Acte IV, scène 5/6
Commentaire de l'acte IV, scène 5/6 de l'"illusion comique" de Pierre Corneille, se demandant en quoi ce texte fait l'apologie du théâtre.
№ 28238 | 1,150 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le avr. 21, 2012 in Danse et Théâtre , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au début de sa carrière, Corneille (1606-1684) inscrit la grande majorité de ses pièces dans l'esthétique baroque de la première partie du 17ème. Le terme vient du grec « barroco » et signifie perle irrégulière. A cette époque le terme est péjoratif car il qualifie tout ce qui est bizarre, hors des normes. En littérature, les œuvres des écrivains baroques se caractérisent par leur fascination pour le changement, pour l'illusion comme l'a fait Corneille dans son œuvre qu'il qualifie d' « étrange monstre ».
Nous allons étudier un extrait de l'Illusion comique (publiée en 1639) de Corneille, qui se trouve à la fin de l'acte V.

1. Scène de dénouement / révélation fondée sur le procédé du théâtre dans le théâtre
2. Les arguments du magicien ( pour contrer l'opinion passéiste du père )
3. L'éloge du théâtre

Extrait du document:

Alcandre, dans son talent d'orateur, doit montrer que le théâtre est reconnu par tout le monde.
On remarque la présence de noms collectifs : « un peuple tout entier ». On a la représentation de la ville et de la campagne : « Paris » ; « provinces ». Aussi, les termes opposés insistent sur l'évolution du spectacle, sur la diversité des spectateurs : « peuple » s'oppose à « grand ».
  • Commentaire du monologue de Titus issu de l'acte IV, scène 4 de la tragédie « Bérénice » de Racine se demandant en quoi il est possible d'affirmer que la complexité du monologue fait de Titus un personnage humain suscitant l'émotion du spectateur. (PDF)
    № 30652 | 2,065 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du monologue d'Harpagon, issu de la scène 7 de l'acte IV de l'œuvre « L'avare », de Molière se demandant comment Molière parvient à faire de ce monologue une scène à la fois comique et tragique.
    № 28744 | 1,340 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire des vers 1225 à 1252 de l'acte IV, scène 6 de la tragédie « Phèdre », de Racine se demandant en quoi ce passage marque une étape importante pour le personnage de Phèdre.
    № 24562 | 1,630 mots | 0 sources | 2011 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires