"Jacques le Fataliste" de Diderot Commentaire Composé by Lucie D

"Jacques le Fataliste" de Diderot
Commentaire composé sur l'œuvre «Jacques le Fataliste», de Diderot et visant à déterminer quelles sont les relations maitre-valet dans ce roman.
№ 17889 | 1,680 mots | 0 sources | 2007
Publié le juil. 16, 2010 in Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Nombreuses sont les œuvres du XVIIIe qui mettent en avant la relation maitre-valet, on pense notamment aux célèbres couples que sont Don Juan et Sganarelle, Arlequin et Dorante ou encore le comte Almaviva et Figaro. Ces rapports maitre-valet illustrent bien une société qui évolue socialement, avec de nouvelles revendications provoquant ainsi une certaine mutation dans la hiérarchie instituée. Dans Jacques le Fataliste et son Maitre, Diderot dépeint une relation bien singulière et originale. Bien que Jacques dépende de son maitre matériellement, on comprend vite ce qu'il s'agit d'une relation complexe, au-delà d'un simple échange de services.

I/ Les deux personnages: une relation maitre-valet classique
II/ Une relation de complémentarité
III/ Relation atypique: une relation inversée

Extrait du document:

Le titre lui même annonce l'importance de la relation maitre valet dans l'œuvre. Dans ce titre, Jacques le Fataliste, on peut constater que seul le valet est nommé et qu'il est placé devant son maitre, ce qui la valorise. Jacques vient d'un milieu modeste, on le comprend de part son nom. Au XVIIIe siècle, Jacques est un prénom très courant, celui du paysan « moyen ».

Commentaires