« L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme », Weber - second chapitre Commentaire Composé

« L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme », Weber - second chapitre
Commentaire portant sur le deuxième chapitre de l'ouvrage « L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme », de Weber et se demandant comment Weber voit l'émergence du capitalisme et quels liens il fait avec la morale protestante.
№ 30717 | 1,650 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le mai 31, 2014 in Littérature , Religion , Sociologie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Weber dans « L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme » va appliquer les règles de la méthode sociologique qu'il a conceptualisées dans d'autres ouvrages. Weber utilise la méthode de l'individualisme méthodologique. Effectivement, pour lui, il est important de chercher une compréhension des individus afin de comprendre leurs univers de pensées, leurs valeurs. Il n'étudie pas chaque individu isolément, mais il cherche à la création d'un phénomène collectif. Dans son ouvrage, Weber s'interroge sur le capitalisme, il mettra alors en place une problématique, puis dans un deuxième chapitre, en suivant une méthode précise, il mettra peu à peu en place sa propre définition du capitalisme. Il étudiera alors comment le capitalisme a pu émerger, pour cela, il s'appuiera sur les propos de Benjamin Franklin pour mener à bien sa pensée. Il réfutera aussi la théorie de Marx spontanément. Nous nous intéressons, ici, au second chapitre.

Extrait du document:

Pour Weber, l'esprit du capitalisme est une éthique très exigeante qui impose qu'il soit du devoir de chacun d'augmenter son capital, non pas pour pouvoir en profiter, mais comme une fin en soi. Mais cette tendance n'est pas naturelle, car par exemple si on augmente le salaire d'un ouvrier, il aura plus tendance à réduire ses heures de travail, c'est-à-dire gagner la même chose en travaillant moins que d'augmenter son effort pour gagner plus. Pour Weber, le capitalisme forge dans les pays « un égoïsme intéressé, de la cupidité et l'âpreté du gain ». Le capitaliste n'est pas seulement une soif d'argent, c'est quelque chose d'universel, un « phénomène familier ».
  • Dissertation qui s'appuie sur "L'idéologie allemande" de Marx et "L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme" de Weber, pour démontrer les liens existants entre le capitalisme et le changement social.
    № 9196 | 1,130 mots | 0 sources | 2005 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'ouvrage de Plihon, dans lequel il décrit l'émergence d’une nouvelle société et d’un nouveau capitalisme appelé « capitalisme actionnarial ».
    № 1738 | 4,050 mots | 0 sources | 2007 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé sur le lien entre l'engagement éthique motivé par le Salut, pour impulser la dynamique de la productivité capitaliste et le capitalisme naissant face à « un monde de puissances hostiles » dans l'ouvrage de Weber.
    № 31305 | 5,320 mots | 0 sources | 2015 | FR | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires