La séduction féminine dans L'"Odyssée" d'Homère Commentaire Composé by Geoffroy77

La séduction féminine dans L'"Odyssée" d'Homère
Commentaire composé des chants V et XII de L'"Odyssée" d'Homère qui analyse plusieurs figures incarnant la séduction féminine : les Sirènes et Calypso.
№ 13457 | 3,345 mots | 2 sources | 2009 | FR
Publié le janv. 19, 2010 in Littérature
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'Odyssée contient de nombreuses figures féminines qu'il est assez facile de ranger dans un camp ou dans un autre : il y a en effet dans l'épopée d'un côté le camp des femmes (ou des déesses) qui viennent en aide à Ulysse et qui ont une influence positive sur sa progression à travers mers et terres (Athéna, Ino-Leucothée, Nausicaa, Arété…), et d'un autre côté le camp adverse, celui des femmes ou des créatures d'aspect féminin qui représentent une menace dangereuse pour le héros (les Sirènes, les femmes lestrygons, Charybde et Scylla…). Des figures féminines comme Circé et Calypso représentent quant à elles des cas intermédiaires intéressants : si Circé se révèle suffisamment cruelle pour transformer des compagnons d'Ulysse en pourceaux, une fois maîtrisée elle se change en une adjuvante capitale dont les différents conseils permettent ensuite à Ulysse d'échapper de peu à des dangers mortels.

Extrait du document:

L'une des premières choses qui apparaissent dans notre texte, c'est que, au début du chant V, la séduction de Calypso ne fait plus aucun effet sur Ulysse (« La nymphe ne lui plaisait plus », vers 153). Bien au contraire : Calypso est désormais un facteur de dépression chez le héros : « Il était sur le promontoire ; ses larmes n'avaient pas/ séché, et toute la douceur de la vie s'écoulait/ avec ses larmes », vers 151 à 153. Noter les imparfaits dits duratifs qui accentuent la permanence dans le temps de cette dépression ; « elle ardente, lui sans ardeur », vers 156 ; « Il pleurait en regardant la mer sans moissons », vers 158. Noter encore l'imparfait duratif. Un rien malfaisante, Calypso pointe d'ailleurs cette dépression d'un doigt moqueur : « ‘Malheureux, va ! ne pleure plus toujours, et que ta vie/ ne se consume point ! », vers 160 et 161.
  • Dissertation sur le rôle des dieux et déesses dans L'Odyssée d'Homère dans les chants V à XIII.
    № 20216 | 2,825 mots | 0 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé étudiant deux textes clefs de l'Odyssée : le premier, très long, décrivant ce qui arrive à Ulysse sur l'Île du Trident, le second décrivant le débarquement d'Ulysse sur les rivages du Royaume des Morts.
    № 13580 | 5,025 mots | 0 sources | 2010 | FR | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant en quoi les figures féminines jouent le rôle d'empêchement, de piège et de séduction face à Ulysse dans les chants V à XIII de l'"Odyssée" d'Homère.
    № 22211 | 1,110 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires