"Le Banyan" de Paul Claudel Commentaire Composé by CBERTRAND

"Le Banyan" de Paul Claudel
Commentaire composé portant sur le poème en prose, "Le Banyan", de Claudel extrait du recueil "Connaissance de l'Est", se demandant si on peut réduire les textes à des descriptions « exotiques » que le voyage en Orient de l'auteur lui aurait inspiré.
№ 31453 | 5,020 mots | 0 sources | 2015 | FR
Publié le juil. 28, 2015 in Littérature
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le texte étudié, visible dans le document, commence par "Le banyan tire..." et se termine par "...dans la rizière ? Il tire."

« Malgré mon aversion pour les descriptions, j'ai écrit ou je suis en train d'écrire une série de notes intitulées Pagodes, Jardins, Ville la nuit... », écrit Claudel à Mallarmé en 1895, au début de son séjour en Chine. C'est cette « série de notes » qui donnera le recueil Connaissance de l'Est, publié en 1907. Comme Claudel et le titre du recueil le suggèrent, ces textes semblent être des descriptions, qui auraient pour visée une connaissance des objets décrits et peut-être une transmission par l'écriture.

1. La description dans ce poème en prose
2. Les modalités qui permettent au poète de donner vie à l'objet qu'il décrit
3. L'allégorie cosmique qui est faite via la description, métaphore de la poésie elle-même

Extrait du document:

La dernière phrase, qui fait écho à la première, entreprend une véritable rupture dans ce sens. Elle tranche au niveau du rythme puisqu'elle est constituée de seulement 2 syllabes. Par ailleurs le fait qu'elle reprenne la même idée que la première apporte autre chose : le poème se veut comme une structure close, circulaire et tout le développement effectué dans le poème revient à l'idée de départ. Les séquences elles-mêmes correspondent à de petites structures closes semblable au couplet, non seulement parce qu'elles sont isolées par les blancs mais aussi parce qu'elles correspondent à des unités syntaxiques : le début correspond toujours avec le début d'une phrase et la fin avec un point.

Commentaires