"Le Cid" de Corneille - Acte II, scène 3 Commentaire Composé

"Le Cid" de Corneille - Acte II, scène 3
Commentaire composé sur la Scène 3 de l'Acte II de l'œuvre "Le Cid" de Corneille, se demandant en quoi l'opposition des prévisions et des méthodes d'argumentation de l'Infante et Chimène débouche sur un dénouement qui s'annonce assez peu tragique.
№ 31429 | 1,210 mots | 0 sources | 2015 | FR
Publié le juin 28, 2015 in Danse et Théâtre , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

C'est en 1618 que Guilhem de Castro, un auteur dramatique espagnol, écrit sa plus célèbre pièce intitulée les Enfances du Cid, qui retrace l'histoire d'un chevalier de Burgos qui épouse la fille de l'homme qu'il a tué. Pierre Corneille est un dramaturge et poète français né en 1606 et mort en 1684 qui écrivit de nombreuses pièces et c'est en s'inspirant fortement de cette œuvre qu'il présente pour la première fois en 1637 sa tragi-comédie Le Cid. Cette pièce, qui connut un immense succès bien que critiquée par les contemporains de son auteur, comme Jean Mairet, décrit l'histoire de Rodrigue et de Chimène, la querelle opposant leurs pères, Don Diègue et Don Gormas, empêchant leur mariage. Dans cette troisième scène de l'acte II, Chimène, qui craint la mort de son père ou celle de Rodrigue, qui est résolu à venger Don Diègue, se confie à l'Infante.

1. Les différents points de vue des deux personnages
2. Leurs méthodes d'argumentation

Extrait du document:

Les deux personnages sont donc en opposition, et ont du mal à s'accorder, comme le prouve également la présence de la stichomythie du vers 482, qui illustre parfaitement le désaccord des femmes : « Rodrigue a du courage./Il a trop de jeunesse ». Cet échange donne une impression de rapidité et de contradiction entre les interlocutrices. Cette impossibilité d'entente s'exprime également par l'utilisation de négation pour réfuter la thèse adverse : « Les accommodements ne font rien en se point », v. 467 par exemple. Pourtant, les deux finissent par atteindre leur but puisqu'elles arrivent finalement à un accord, en décidant d'emprisonner Rodrigue. Chimène réussit à s'attirer la pitié de l'Infante, et celle-ci parvient à calmer la peine de Chimène en utilisant son autorité pour trouver une solution, bien que provisoire.
  • Commentaire des vers 1225 à 1252 de l'acte IV, scène 6 de la tragédie « Phèdre », de Racine se demandant en quoi ce passage marque une étape importante pour le personnage de Phèdre.
    № 24562 | 1,630 mots | 0 sources | 2011 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire des vers 1044 à 1076 de l'acte IV, scène 2 de la tragédie « Phèdre », de Racine se demandant en quoi ce passage est une réflexion sur le rôle et la nature véritable des dieux de l'antiquité.
    № 24546 | 2,120 mots | 0 sources | 2011 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de texte littéraire sur "Le Cid", Corneille (V, 1, vers 1523 à 1564) concernant la deuxième confrontation entre Chimène et Rodrigue amenant la levée du quiproquo entre les deux amants.
    № 26726 | 1,640 mots | 1 source | 2011 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires