"Le projet de paix perpétuelle de l'Abbé de Saint Pierre" de Rousseau Commentaire Composé by lyjhe

"Le projet de paix perpétuelle de l'Abbé de Saint Pierre" de Rousseau
Commentaire composé sur cet ouvrage dans lequel Rousseau propose une version simplifiée des textes savants de l'Abbé de Saint Pierre et donne son opinion sur l'idée de paix perpétuelle.
№ 6023 | 4,160 mots | 0 sources | 2005
Publié le mai 29, 2008 in Philosophie , Théologie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Grâce aux écrits de l’Abbé de Saint-Pierre, la pensée de Rousseau en matière de relations internationales, son questionnement sur la paix, la guerre, le droit des gens, commencent à mûrir. C’est un jugement très pertinent, aux critiques constructives, tout en étant admiratives que nous offre Rousseau dans ce texte.
En effet, ce dernier avait un profond respect pour l’abbé de Saint Pierre. Mais alors que le Projet de paix perpétuelle de l’abbé a été lourdement bafoué, ridiculisé, puis oublié, on peut se demander comment Rousseau s’y prend-il pour tenter de rendre possible cette utopie ? Sur quoi se fonde t-il pour redorer cette philosophie des relations internationales cataloguée comme étant irréalisable, et n’étant que le produit d’un rêve d’un vieillard sénile qui portait à la nature humaine beaucoup trop de qualité ?

I) L’impossible mise en place du Projet de l’abbé de Saint Pierre
A) L’intérêt des princes
B) L’utopie d’un tribunal international

II) La guerre : un avantage trop certains pour la laisser disparaître
A) L’origine de a puissance du monarque
B) Une sagesse mal exploitée

Extrait du document:

Le texte que nous allons étudier a savoir Le jugement sur le projet de paix perpétuelle de l’abbé de Sait Pierre, rédigé par Jean Jacques Rousseau en 1654, fait partie des nombreux écrits politiques que le philosophe a réalisé lors de son séjour à Montmorency. Il faut savoir que l’œuvre de Rousseau a été restreinte dans son but puisque ce dernier avait pour dessein la rédaction d’un monumental traité, Les institutions politiques, composé de deux parties, l’une sur les principes du droit politique, l’autre sur les relations entre les peuples. La première a aboutit au Contrat social, l’autre est détruite par l’auteur même, qui se décourage face à la tâche qui l’attend, la rédaction parallèle d’autres oeuvres l’Héloïse et l’Emile lui prenant trop de temps.
  • Dissertation se demandant si l'enseignement par compétences de Jean-Jacques Rousseau est meilleur que le point de vue libéral de l'éducation de Fernand Dumont.
    № 29671 | 3,100 mots | 0 sources | 2008 | CA | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé présentant l'histoire, l'architecture et l'église romane Saint-Pierre de Prévenchères et évoquant certaines hypothèses d'interprétation quant aux éléments architecturaux de l'église.
    № 22744 | 1,055 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé d'archéologie faisant un point sur les connaissances concernant le supposé tombeau de Saint Pierre sous le Vatican.
    № 23195 | 1,650 mots | 8 sources | 1999 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires