"Le rouge et le noir" de Stendhal - chapitre VI Commentaire Composé

"Le rouge et le noir" de Stendhal - chapitre VI
Commentaire sur le passage qui se situe au début du chapitre VI du premier livre de "Le rouge et e noir" qui s'intitule L'Ennui ; il s'agit de la rencontre initiale de Mme de Rênal avec Julien, caractérisée par l'incertitude et la timidité de ce dernier.
№ 12142 | 1,880 mots | 0 sources | 2009
Publié le juil. 28, 2009 in Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'apparence faible et innocente de Julien joue un rôle primordial dans ce passage puisqu'elle dissipe sur-le-champ les doutes et les soucis qui ont auparavant prédominé l'esprit de Mme Rênal, et permet immédiatement un rapprochement mutuel des deux personnages. Le fait qu'il y a une divergence immense entre les «prévisions» / «craintes» des protagonistes et la réalité à laquelle ils font finalement face, nécessite une lecture plus approfondie de la tension narrative qui en résulte. Plusieurs occurrences d'une description, qui révèle soit la relation complémentaire des personnages soit leur correspondance l'un à l'autre, anticipent subtilement sur leur future liaison amoureuse.

1. L'apparence faible et innocente de Julien
2. Le contraste de l'imagination et de la réalité
3. Les correspondances et l'attraction entre Mme de Rênal et Julien

Extrait du document:

Le roman commence par une description précise de la ville de Verrières qui est située sur le Doubs, et sert de décor à l'évolution qui aura lieu dans l'esprit du protagoniste. Julien Sorel est le troisième fils d'un scieur qui n'apprécie pas du tout les « choses intellectuelles » et donc non plus son fils, qui déploie un don pour les études. Contrairement à la prédisposition physique de ses frères, Julien préfère alimenter son imagination par la lecture des Confessions de Rousseau, Les Bulletins de la Grande Armée et Le mémorial de Sainte Hélène. En outre, il vénère Napoléon Bonaparte comme un Dieu et comme un modèle de réussite.

Commentaires