« Les confessions », Rousseau – Livre IV Commentaire Composé by oceansong14

« Les confessions », Rousseau – Livre IV
Commentaire d'un extrait du livre IV de l'ouvrage « Les confessions », de Rousseau dans lequel il tente de faire prendre conscience au lecteur de l'étendue de sa simplicité et de son âme pure, aux antipodes de l'esprit perverti de l'homme.
№ 28228 | 2,595 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le avr. 19, 2012 in Littérature , Philosophie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Nous sommes au tout début du livre IV des Confessions, Rousseau a alors 18 ans.
La scène de notre extrait se déroule donc durant l'attente à Annecy. Un jour que notre héros voyait la nature si belle, il décida de faire une promenade qui le mena assez loin de la ville. Là il y croise deux jeunes filles de son âge, Mlle de Graffenried et Mlle de Galley, qui ne parviennent pas à faire traverser le cours d'eau à leurs chevaux. Après leur être venu en aide, les deux jeunes femmes l'invitèrent à Thônes avec elles à passer l'après midi. Notre extrait narre cette journée dans sa totalité, dans les faits et dans les cœurs. La description de cet épisode heureux dans la vie tourmentée de Rousseau est très appliquée. Rousseau soigne l'écriture de ce passage qui souligne la beauté de l'instant. Néanmoins, cette permanence de l'auteur Rousseau adulte nous fait également parvenir une critique implicite et peut être inconsciente de la société dans laquelle il vit.

I- Le bonheur pur et vrai de la cueillette
II- Mouvement 2 : Un mélange de sensualité et de pureté
III- Mouvement 3 : La rupture avec ce moment idyllique ou le retour à la réalité

Extrait du document:

Cette idylle tourne malheureusement court : l'arrivée du soir oblige le retour et sonne la fin de cette après midi. "Enfin" marque la rupture avec la journée précédente, le retour à la réalité. Il possède aussi une connotation de brièveté qui caractérisera toujours les moments de bonheur de Rousseau. De plus l'utilisation du passé simple amène comme une notion de fatalité du retour au quotidien, mettant cet après midi entre parenthèses heureuses.
  • Commentaire du passage dit du Ruban Volé, issu du livre II des « Confessions » de Rousseau se demandant en quoi cet extrait montre que, malgré son courage à assumer ses faits, Rousseau reste une personne de mauvaise foi.
    № 26560 | 1,485 mots | 0 sources | 2010 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de texte portant sur le mécanisme du souvenir dans deux extraits du quatrième livre des "Confessions" de Rousseau.
    № 6739 | 1,450 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du préambule de l'ouvrage « Les confessions », de Rousseau se demandant comment, tout en exposant son projet, Rousseau se dévoile.
    № 27502 | 1,250 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires