« Les liaisons dangereuses », Choderlos de Laclos Commentaire Composé

« Les liaisons dangereuses », Choderlos de Laclos
Commentaire composé de la lettre 81 de l'œuvre «Les liaisons dangereuses», de Choderlos de Laclos dans lequel Madame de Merteuil répond au vicomte de Valmont persuadant le comte qu'elle ne court aucun danger avec les hommes.
№ 16722 | 1,210 mots | 1 source | 2010
Publié le juin 11, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Commencé en 1779 et terminée six mois plus tard, le roman de Choderlos de Laclos, "Les liaisons Dangereuses" est publié en 1782. Le succès est tel que l'on fait doubler le tirage. C'est un roman épistolaire mêlant ruses et stratégie avec amour tragique dont les lettres qui le compose sont censées être authentiques et supposées être trouvées par l'éditeur. Ce genre de roman est très apprécié au XVIIIe siècle et Laclos s'est sans doute inspiré des Lettres Persanes de Montesquieu. Les deux personnages principaux sont deux libertins aux mœurs libérés. Madame de Merteuil et le Vicomte de Valmont rivalisent dans leurs conquêtes pour savoir qui des deux a le plus de mérite. Mais un dénommé Prévan commence à se faire connaître et le Vicomte veut protéger la marquise de Merteuil en la mettant en garde contre lui. Celle-ci lui répond dans la lettre 81.

I. La jeune Merteuil est un personnage à deux facettes
II. La jeune Merteuil a reçu une formation peu commune
III. La propre opinion qu'elle a d'elle-même

Extrait du document:

En public, la jeune marquise se montrait étourdie et discrète. Elle baignait essentiellement dans le silence et l'inaction, elle passait donc inaperçue, elle était quasiment invisible. Elle écoutait poliment les discours qu'on lui tenait et faisait preuve de curiosité mais son rôle restait secondaire. Étant fille de marquis et marquise, elle se devait de faire honneur à son éducation de jeune fille vertueuse qui connait les bonnes manières.
  • Dissertation analysant en quoi cette oeuvre épistolaire est à la charnière entre l’esprit des Lumières et le romantisme, en s'appuyant sur une citation de Jean Rousset.
    № 7508 | 3,425 mots | 0 sources | 2008 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'un extrait de l'ouvrage « Les liaisons dangereuses », de Choderlos de Laclos se demandant en quoi le texte « Il n'y a que les bons nageurs qui se noient » illustre toute la complexité de la relation entre le Vicomte et la Marquise.
    № 29037 | 1,400 mots | 0 sources | 2010 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation portant sur un comparatif de l'épisode de la clé des "Liaisons dangereuses" en vue de déterminer les enjeux des deux libertins et ceux du roman et du film.
    № 14041 | 875 mots | 2 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires