"Phèdre"de Racine - Acte IV, scène 6 Commentaire Composé by Carlota1

"Phèdre"de Racine - Acte IV, scène 6
Commentaire d'un extrait de la tragédie "Phèdre" de Racine, situé à l'acte IV, scène 6, allant des vers 1225 à 1263, dans lequel Phèdre exprime la jalousie et la haine qui la rongent.
№ 23561 | 1,480 mots | 0 sources | 2011
Publié le mars 31, 2011 in Danse et Théâtre , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au XVIIème siècle, le classicisme est marqué par l'essor du théâtre et de la découverte de dramaturges tels que Jean Racine, qui ont su remettre au goût du jour la tragédie. Avec Phèdre (1677), Racine dévoile véritablement ses influences jansénistes. Après avoir avoué successivement son amour pour Hippolyte à sa nourrice et au concerné par deux fois (de manière implicite puis explicite), Phèdre se laisse aller à l'expression d'une jalousie maladive et violente,qui fait d'elle un personnage pathétique typique de la tragédie.

1. Le contraste entre Phèdre et Aricie
2. De la jalousie à la vengeance
3. La représentation et l'émotion et de la douleur

Extrait du document:

Les premiers vers de Phèdre de cet extrait témoignent de sa jalousie, même si le mot n'est pas prononcé, on a des périphrases, comme par exemple au vers 1225 : « douleur non encore éprouvée », « nouveaux tourments je me suis réservée » (v.1226).
En effet, auparavant Phèdre se savait délaissée par Hippolyte mais maintenant elle sait qu'il aime quelqu'un. Sa jalousie s'exprime par des enjambements, des accumulations, (v.1227 à 1229), qui nous emmène jusqu'au vers 1230, qui nous montre une nouvelle périphrase « tourment que j'endure ».

Commentaires